Sélectionnez votre langue
  • Deutsch

    Sämtliche Inhalte auf der CPN-Website sind auf Englisch verfügbar. Einige Inhalte, wie z. B. Produktbeschreibungen, aktuelle Produkteinführungen und einige technische Artikel, sind ebenfalls auf Deutsch, Spanisch, Französisch, Italienisch und Niederländisch erhältlich. Wählen Sie in der Liste oben Ihre Sprache aus, damit sämtliche darin verfügbaren Inhalte automatisch entsprechend Ihrer Wahl dargestellt werden. Ansonsten wird als Standardsprache Englisch verwendet.

  • English

    All content published on the CPN website is available in English. Some content – such as product descriptions, recent product launches and some technical articles – is also available in German, Spanish, French, Italian and Dutch. Choose your language from the list above and all content that is available in your language will automatically be displayed in your language, otherwise the default language will be English.

  • Español

    Todo el contenido publicado en la página web de CPN está disponible en inglés. Parte del contenido –como descripciones de producto, lanzamientos recientes de productos y algunos artículos técnicos– también están disponibles en alemán, español, francés, italiano e holandés. Elija su idioma en la lista anterior y todo el contenido que esté disponible en su idioma aparecerá automáticamente en ese idioma, o , si no, en el idioma predeterminado que es el inglés.

  • Français

    Tout le contenu publié sur le site Web de CPN existe en anglais. Une partie du contenu (comme les descriptions de produit, les lancements récents de produit et certains articles techniques) est également publié en allemand, en espagnol, en français, en italien et en néerlandais. Choisissez la langue dans la liste ci-dessus, et tout le contenu offert dans votre langue s’affiche automatiquement ; par défaut, le reste s’affiche en anglais.

  • Italiano

    Tutti i contenuti pubblicati sul sito CPN sono disponibili in inglese. Alcuni contenuti come descrizioni di prodotto, lanci di prodotti recenti e alcuni articoli tecnici sono disponibili anche in tedesco, spagnolo, francese, italiano e olandese. Seleziona la lingua dall'elenco in alto e automaticamente si visualizzeranno tutti i contenuti disponibili in quella lingua; diversamente la lingua di default sarà l’inglese.

  • Nederlands

    Alle inhoud die op de CPN-website wordt gepubliceerd, is beschikbaar in het Engels. Bepaalde inhoud, zoals productbeschrijvingen, onlangs gelanceerde producten en sommige technische artikelen, zijn ook beschikbaar in het Duits, Spaans, Frans, Italiaans en Nederlands. Kies de taal uit bovenstaande lijst, waarna alle inhoud die beschikbaar is in de gewenste taal, automatisch in die taal wordt weergegeven. Anders is Engels de standaardtaal.

Technique

Plus proche de la <br class="br_visual"/>nature grâce au nouveau zoom <br class="br_visual"/>EF100-400mm

Plus proche de la
nature grâce au nouveau zoom
EF100-400mm

© Danny Green

Novembre 2014

Éminent photographe naturaliste et explorateur Canon, Danny Green apprécie depuis longtemps les zooms puissants de Canon. Il a récemment testé le nouvel objectif EF100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM. David Corfield, rédacteur chez CPN, nous raconte ce qu'il en pense...

© Danny Green

Danny Green, éminent photographe naturaliste et explorateur Canon, avec son reflex numérique EOS-1D X et un prototype du nouvel objectif EF100-400mm f/4.5-5.6 IS II USM.

Tous les photographes naturalistes vous le diront : se sentir plus proches de la nature est leur principale motivation. Danny Green ne déroge pas à la règle. Le travail de ce spécialiste britannique de l'histoire naturelle n'a pas d'égal au niveau de la compréhension du monde sauvage qui nous entoure.

Le matériel joue évidemment un rôle majeur dans ce métier. Fidèle à Canon, Danny a basé son œuvre et construit sa réputation sur le système EF d'objectifs d'une qualité incroyable. Et il ne tarit pas d'éloges sur le nouveau zoom EF100-400mm...

« On dirait qu'ils ont remis ça, non ? » plaisante-t-il. « L'objectif 100-400 mm est probablement l'objectif le plus important que tout photographe naturaliste passionné et sérieux se doit d'avoir. Canon a su renouveler le très apprécié objectif 100-400 mm d'origine et y ajouter de fantastiques nouveautés. »

Utilisation et performances

Danny sera le premier à vous dire que pour être un bon photographe naturaliste, il faut savoir rester immobile et le plus discret possible. Pour tester cet objectif, quoi de mieux que de lui demander de photographier des cerfs près de chez lui, dans le comté anglais de Leicestershire ? Avoir des objectifs performants ainsi que la longueur focale nécessaire pour l'impact est certes important, mais leur conception peut parfois compromettre vos chances de réussir votre prise de vue. Pourquoi ?

© Danny Green

Si vous prenez des photos avec un angle faible, la longue distance focale permet d'isoler magnifiquement les sujets, même de très près. Photo prise avec le Canon EOS-1D X et un objectif EF100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM à 340 mm ; exposition : 1/320 s, f/5,6, ISO 800.

« C'est en fait assez simple », explique Danny. « Certains téléobjectifs, dont l'ancien EF100-400, étaient conçus avec un barillet d'objectif monté sur coulisse qui vous obligeait à bouger votre bras pour obtenir la longueur focale souhaitée. Lorsque vous êtes à proximité d'un sujet nerveux et que vous posez votre objectif sur un bean bag, ce que je fais souvent, le moindre petit mouvement peut vous faire manquer une photo. »

« C'est pourquoi ce que j'ai remarqué en premier sur l'objectif EF100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM, c'est le nouveau zoom à bague avec couple variable. C'est très important car cela permet d'effectuer un zoom avant ou arrière simplement à l'aide du pouce et de l'index. Comme le bras ne bouge pas, vous risquez moins de perturber le sujet. Cela peut sembler un détail, mais c'est très important dans certaines situations. Et pouvoir contrôler le zoom au réglage souhaité est aussi une très bonne chose. »

Il poursuit : « Avec son poids et sa taille, il ne prend pas beaucoup de place dans la sacoche. Il est compact et léger et effectue la mise au point de façon très rapide. Parlons d'ailleurs de la vitesse AF. Je suis habitué à la vitesse des puissants objectifs à focale fixe que j'utilise généralement, comme l'EF500mm f/4L IS II USM. J'ai été agréablement surpris de voir que cet objectif effectue la mise au point à la même vitesse. »

Cette performance a été rendue possible grâce à l'attention que porte Canon aux commentaires des utilisateurs. Comme tous les explorateurs et ambassadeurs Canon, Danny donne régulièrement son avis aux ingénieurs produit de Canon lors de tables rondes. Le nouvel EF100-400mm montre bien que Canon a suivi l'opinion des professionnels. Comme il nous l'explique, l'ergonomie et la prise en main sont des éléments très importants à ses yeux.

« Ce que j'aime dans ce nouvel objectif, c'est que le stabilisateur d'image dispose désormais de quatre vitesses de stabilisation sur trois réglages. J'ai pris en photo un cerf à main levée à 1/60 s et f/5,6 et toutes les prises de vue étaient réussies. J'ai pris des photos en rafale et au milieu de la séquence, une fois le stabilisateur d'image parfaitement enclenché, la netteté était incroyable. J'étais sous le choc. »

Netteté, vitesse et flexibilité

Danny a utilisé l'objectif EF100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM avec son EOS-1D X et a trouvé qu'il fonctionnait parfaitement. Véritable maniaque de la netteté, il fut enchanté par la rapidité, la précision et la fiabilité de la mise au point.

« Lorsqu'un animal surgit de nulle part, vous devez réagir vite », explique-t-il. « Vous devez donc avoir un objectif capable de réagir instantanément. Lorsque vous utilisez un objectif à focale fixe, vous ne bénéficiez plus de la flexibilité du zoom, mais vous supposez que le résultat sera plus net. Ce n'est pas le cas avec cet objectif. »

Il poursuit : « Il fonctionne aussi avec un convertisseur EF 1,4x*, contrairement à l'ancien 100-400 qui vous permettait uniquement de procéder à la mise au point manuelle. Avec ce nouvel objectif, vous pouvez utiliser l'autofocus avec le collimateur central sans aucun problème. Voilà encore une belle avancée. »

« J'adore aussi la flexibilité de cette plage de longueurs focales », avoue Danny. « Parfois, j'aime bien inclure un très petit animal dans le cadre, surtout pour un paysage. Avec le nouvel objectif EF100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM, je peux facilement le faire et effectuer un zoom avant pour obtenir une prise de vue plus proche avec plus de détails. Cette option est vraiment très intéressante. »

Manipulation et conception

© Danny Green

Le cerf majestueux, véritable symbole de la nature sauvage britannique. Photo prise avec le Canon EOS-1D X et un objectif EF100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM à 400 mm ; exposition : 1/500 s, f/5,6, ISO 800.

L'objectif EF100-400mm f/4.5-5.6 IS USM d'origine était un modèle très apprécié de la gamme Canon. Son successeur n'allait pas avoir la tâche facile, comme l'explique Danny. « Les ingénieurs Canon ont eu besoin de plusieurs années pour développer la version Mark II, mais cela valait la peine d'attendre. La finition prouve que Canon a été très attentif aux moindres détails, jusqu'au parasoleil de l'objectif. »

Vous pensiez peut-être que Danny n'aurait que faire d'un détail comme le parasoleil de l'objectif, et pourtant...

« J'étais ravi de voir que Canon avait mis un verre de protection sur le parasoleil ! » plaisante-t-il. « Je peux enfin utiliser un filtre polarisant sans avoir à mettre les doigts dans l'objectif pour le régler. Cette innovation est brillante et la solution apportée est toute simple ! », rigole-t-il.

« Les commandes sont également parfaitement positionnées sur le barillet d'objectif », explique-t-il. « Je peux ainsi sélectionner les modes du stabilisateur d'image et passer de l'AF à la mise au point manuelle sans quitter le sujet des yeux. C'est un atout incroyable car je garde la même créativité sans risquer de perdre le sujet. »

« La fixation pour trépied amovible est également un bonheur », déclare-t-il. « La flexibilité est meilleure lorsque l'appareil photo est utilisé à la main. Et lorsque l'appareil photo est sur trépied, la fixation, bien que petite et discrète, est exceptionnellement bien conçue et très solide. Elle est proche de l'objectif ce qui réduit les risques de vibration. »

Nouveau traitement des lentilles et nouvelle conception optique

Danny travaille souvent tôt le matin ou à la tombée de la nuit. Il a donc l'habitude des conditions de prise de vue avec un faible éclairage. Mais travailler en début ou en fin de journée ne pose pas simplement des problèmes de mise au point. Il faut également que le sujet soit capturé avec suffisamment de contraste. C'est là que le traitement des lentilles Canon démontre toute son utilité, comme il l'explique.

© Danny Green

Pour voir le niveau de détail que vous pouvez obtenir lors d'une mise au point rapprochée, veuillez cliquer sur l'image ci-dessus et placer le curseur de la souris sur la feuille. Photo prise avec le Canon EOS-1D X et un objectif EF100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM à 400 mm ; exposition : 1/200 s, f/5,6, ISO 800.

« L'EF100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM utilise des lentilles en fluorine et en verre à dispersion ultra-faible (Super UD) qui font vraiment la différence, non seulement dans des conditions à faible contraste, mais aussi lorsqu'il existe une surface réfléchissante importante, comme de la neige, où le risque de reflets internes est un vrai problème », raconte Danny. « Le traitement à la fluorine des lentilles à l'avant et à l'arrière offre également une protection sans égal, en réduisant le risque de rayures et de formation de poussière sur le verre. »

Il poursuit : « L'objectif EF100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM intègre la nouvelle technologie Air Sphere Coating (ASC) qui comprend ce que Canon appelle une couche à indice de réfraction bas. J'ai mis du temps à comprendre ce que cela signifiait, mais c'est fascinant. En fait, lorsque la lumière pénètre dans l'objectif, elle ralentit à mesure qu'elle passe de l'air à travers le verre. C'est cette réduction de vitesse qui engendre les reflets, notamment internes, provoquant des problèmes comme les images fantômes et la dégradation du contraste. »

« Ce nouvel objectif compte désormais 21 lentilles, contre 17 dans le modèle précédent. Cet objectif fait pourtant presque la même taille ! C'est super : il ne prend pas plus de place dans ma sacoche tout en étant plus avancé techniquement. C'est ce que j'admire et respecte chez Canon », proclame-t-il.

« En plus, l'objectif n'a jamais fait la mise au point d'aussi près, ce qui le rend vraiment plus flexible et polyvalent. C'est fantastique de pouvoir effectuer la mise au point à moins d'un mètre. Et cette prouesse est possible grâce au nouvel agencement optique dans le barillet. »

L'objectif idéal pour la nature et les paysages

Danny ne tarit pas d'éloges sur le nouveau zoom ultra-puissant Canon EF100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM. Il a hâte de l'utiliser à nouveau pour prendre d'autres photos de nature sauvage mais aussi de paysage. « C'est ce qui est vraiment génial avec cette plage de longueurs focales », conclut-il. « Elle vous offre une flexibilité totale tout en offrant une netteté proche de celle d'un objectif à focale fixe. Si vous ne voulez avoir qu'un seul objectif que vous pourrez utiliser dans de nombreuses conditions de prise de vue, ne cherchez pas plus loin. Cet objectif offre un incroyable niveau de flexibilité, qui sera très difficile à surclasser. »

EF100-400MM F/4.5-5.6L IS II USM – PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES


  • Longueur focale de 100-400 mm avec réglage du couple du zoom
  • Prise de vue en basse lumière grâce au stabilisateur d'image 4 vitesses
  • Lentilles en fluorine et en verre Super UD pour une qualité d'image élevée
  • Nouveau traitement ASC empêchant les images fantômes et les reflets internes
  • Hautement résistant aux intempéries pour une utilisation par tous les temps

* AF avec multiplicateur n'est possible qu'avec les appareils photo de la série EOS-1, EOS 7D Mark II et EOS 5D Mark III (avec mise à jour du firmware).

Biographie: Danny Green

Danny Green

Domicilié au Royaume-Uni, Danny Green est un photographe naturaliste qui a reçu de nombreuses récompenses. Il s'intéressa à la nature depuis son plus jeune âge. Il restait rarement chez lui, préférant se balader dans les bois et le long des rivières pour admirer la nature sauvage. Le défunt grand-père de Danny a joué un rôle majeur dans son enfance. Il n'avait de cesse de lui montrer la nature et les différents aspects de la vie selon les habitats et les saisons, de jour comme de nuit. Quelque 30 ans après, il est toujours aussi actif et avide d'en savoir plus sur la nature. Il photographie la nature depuis plus de 20 ans et a toujours été fidèle à la marque Canon, travaillant principalement sur pellicule à ses débuts avant d'adopter plus tard les dernières technologies numériques. Pour lui, la photographie naturaliste est un travail de longue haleine. Il peut passer des mois, voire des années, sur certains sujets et projets.



Vitrine

Un cerf et deux biches. La mise au point sur des sujets à faible contraste avec un arrière-plan de couleur similaire n'a posé aucun problème. Photo prise avec le Canon&nbsp;EOS-1D&nbsp;X et un objectif EF100-400mm f/4.5-5.6L&nbsp;IS&nbsp;II&nbsp;USM à 400&nbsp;mm&nbsp;; exposition&nbsp;: 1/160&nbsp;s, f/5,6, ISO&nbsp;800.