Sélectionnez votre langue
  • Deutsch

    Sämtliche Inhalte auf der CPN-Website sind auf Englisch verfügbar. Einige Inhalte, wie z. B. Produktbeschreibungen, aktuelle Produkteinführungen und einige technische Artikel, sind ebenfalls auf Deutsch, Spanisch, Französisch, Italienisch und Niederländisch erhältlich. Wählen Sie in der Liste oben Ihre Sprache aus, damit sämtliche darin verfügbaren Inhalte automatisch entsprechend Ihrer Wahl dargestellt werden. Ansonsten wird als Standardsprache Englisch verwendet.

  • English

    All content published on the CPN website is available in English. Some content – such as product descriptions, recent product launches and some technical articles – is also available in German, Spanish, French, Italian and Dutch. Choose your language from the list above and all content that is available in your language will automatically be displayed in your language, otherwise the default language will be English.

  • Español

    Todo el contenido publicado en la página web de CPN está disponible en inglés. Parte del contenido –como descripciones de producto, lanzamientos recientes de productos y algunos artículos técnicos– también están disponibles en alemán, español, francés, italiano e holandés. Elija su idioma en la lista anterior y todo el contenido que esté disponible en su idioma aparecerá automáticamente en ese idioma, o , si no, en el idioma predeterminado que es el inglés.

  • Français

    Tout le contenu publié sur le site Web de CPN existe en anglais. Une partie du contenu (comme les descriptions de produit, les lancements récents de produit et certains articles techniques) est également publié en allemand, en espagnol, en français, en italien et en néerlandais. Choisissez la langue dans la liste ci-dessus, et tout le contenu offert dans votre langue s’affiche automatiquement ; par défaut, le reste s’affiche en anglais.

  • Italiano

    Tutti i contenuti pubblicati sul sito CPN sono disponibili in inglese. Alcuni contenuti come descrizioni di prodotto, lanci di prodotti recenti e alcuni articoli tecnici sono disponibili anche in tedesco, spagnolo, francese, italiano e olandese. Seleziona la lingua dall'elenco in alto e automaticamente si visualizzeranno tutti i contenuti disponibili in quella lingua; diversamente la lingua di default sarà l’inglese.

  • Nederlands

    Alle inhoud die op de CPN-website wordt gepubliceerd, is beschikbaar in het Engels. Bepaalde inhoud, zoals productbeschrijvingen, onlangs gelanceerde producten en sommige technische artikelen, zijn ook beschikbaar in het Duits, Spaans, Frans, Italiaans en Nederlands. Kies de taal uit bovenstaande lijst, waarna alle inhoud die beschikbaar is in de gewenste taal, automatisch in die taal wordt weergegeven. Anders is Engels de standaardtaal.

Technique

01 sur 18

EOS 7D

Précédent
Suivant
Appareil photo : EOS 7D |Objectif : EF-S10-22 mm f/3,5-4,5 USM |Focale : 10 mm |Vitesse d'obturation : 1/6 sec. |Ouverture : f/18 |Sensibilité ISO : 100 |Flash : Désactivé |Effet filtre : Aucun |Virage : Aucun |Espace colorimétrique : Adobe RVB (1998)
Données EXIF

© Fergus Kennedy

Appareil photo : EOS 7D |Objectif : EF 50 mm f/1,2L USM |Vitesse d'obturation : 1/250 sec. |Ouverture : 2,5 |Sensibilité ISO : 100 |Flash : Activé |Effet filtre : Aucun |Virage : Aucun |Espace colorimétrique : Adobe RVB (1998)
Données EXIF

© Fergus Kennedy

Appareil photo : EOS 7D |Objectif : EF 70-200 mm f/2,8L IS II USM |Focale : 200 mm |Vitesse d'obturation : 1/200 sec. |Ouverture : f/8 |Sensibilité ISO : 160 |Flash : Désactivé |Effet filtre : Aucun |Virage : Aucun |Espace colorimétrique : Adobe RVB (1998)
Données EXIF

© Fergus Kennedy

Appareil photo : EOS 7D |Objectif : EF 70-200 mm f/2,8L IS II USM |Focale : 90 mm |Vitesse d'obturation : 1/30 sec. |Ouverture : f/13 |Sensibilité ISO : 160 |Flash : Désactivé |Effet filtre : Aucun |Virage : Aucun |Espace colorimétrique : Adobe RVB (1998)
Données EXIF

© Fergus Kennedy

Appareil photo : EOS 7D |Objectif : EF-S10-22 mm f/3,5-4,5 USM |Focale : 22 mm |Vitesse d'obturation : 1/160 sec. |Ouverture : f/4,5 |Sensibilité ISO : 320 |Flash : Désactivé |Effet filtre : Aucun |Virage : Aucun |Espace colorimétrique : Adobe RVB (1998)
Données EXIF

© Fergus Kennedy

Appareil photo : EOS 7D |Objectif : EF 600 mm f/4L IS USM |Vitesse d'obturation : 1/1000 sec. |Ouverture : f/7,1 |Sensibilité ISO : 320 |Flash : Désactivé |Effet filtre : Aucun |Virage : Aucun |Espace colorimétrique : Adobe RVB (1998)
Données EXIF

© Fergus Kennedy

Appareil photo : EOS 7D |Objectif : EF-S17-55 mm f/2,8 IS USM |Focale : 35 mm |Vitesse d'obturation : 1/100 sec. |Ouverture : f/5,6 |Sensibilité ISO : 160 |Flash : Désactivé |Effet filtre : Aucun |Virage : Aucun |Espace colorimétrique : sRVB IEC61966-2.1
Données EXIF

© Fergus Kennedy

Appareil photo : EOS 7D |Objectif : EF-S10-22 mm f/3,5-4,5 USM |Focale : 10 mm |Vitesse d'obturation : 0,8 sec. |Ouverture : f/18 |Sensibilité ISO : 100 |Flash : Désactivé |Effet filtre : Aucun |Virage : Aucun |Espace colorimétrique : Adobe RVB (1998)
Données EXIF

© Fergus Kennedy

Appareil photo : EOS 7D |Objectif : EF-S17-55 mm f/2,8 IS USM |Focale : 55 mm |Vitesse d'obturation : 1/30 sec. |Ouverture : f/2,8 |Sensibilité ISO : 640 |Flash : Désactivé |Effet filtre : Aucun |Virage : Aucun |Espace colorimétrique : Adobe RVB (1998)
Données EXIF

© Fergus Kennedy

Appareil photo : EOS 7D |Objectif : EF-S10-22 mm f/3,5-4,5 USM |Focale : 12 mm |Vitesse d'obturation : 1/20 sec. |Ouverture : f/5,6 |Sensibilité ISO : 320 |Flash : Désactivé |Effet filtre : Aucun |Virage : Aucun |Espace colorimétrique : Adobe RVB (1998)
Données EXIF

© Fergus Kennedy

Appareil photo : EOS 7D |Objectif : EF 70-200 mm f/2,8L IS II USM |Focale : 70 mm |Vitesse d'obturation : 1/500 sec. |Ouverture : f/6,3 |Sensibilité ISO : 160 |Flash : Désactivé |Effet filtre : Aucun |Virage : Aucun |Espace colorimétrique : Adobe RVB (1998)
Données EXIF

© Fergus Kennedy

Appareil photo : EOS 7D |Objectif : EF-S10-22 mm f/3,5-4,5 USM |Focale : 11 mm |Vitesse d'obturation : 1/60 sec. |Ouverture : f/7,1 |Sensibilité ISO : 320 |Flash : Désactivé |Effet filtre : Aucun |Virage : Aucun |Espace colorimétrique : Adobe RVB (1998)
Données EXIF

© Fergus Kennedy

Vitrine
  • LA PRÉSENTATION DE L’EOS 7D
  • EOS 7D FULL HD : FILM SUR LA SICILE
  • CATALOGUE D'IMAGES DE L'EOS 7D : FERGUS KENNEDY
Juin 2012

Le reflex numérique Canon EOS 7D est le fruit d'un vaste projet de recherche mené par Canon dans le cadre duquel des milliers de photographes du monde entier ont exprimé leurs souhaits et leurs attentes. L'EOS 7D 18 millions de pixels est un reflex numérique polyvalent et personnalisable qui associe de nouvelles technologies et des caractéristiques perfectionnées auparavant réservées aux appareils photo de la gamme EOS-1. CPN étudie pour vous en détail l'EOS 7D pour découvrir comment les principales caractéristiques technologiques de cet appareil profitent aux photographes. Nous vous invitons à cliquer sur les en-têtes de section ci-dessous pour découvrir tous les aspects de cet appareil photo.

CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES

L'EOS 7D est un appareil photo reflex numérique exceptionnel, capable de prendre des photos en continu à 8 images par seconde, ainsi que de réaliser des vidéos Full HD avec contrôle manuel et cadence d'acquisition sélectionnable.


  • Capteur CMOS APS-C 18 millions de pixels et deux processeurs « DIGIC 4 » pour une qualité d'image exceptionnelle.
  • Prise de vue en basse lumière avec une sensibilité maximale de 6400 ISO, extensible jusqu'à 12.800 ISO.
  • Suivi de l'action avec prise de vue en rafales de 130 images JPEG ou 25 images RAW à une vitesse de 8 im./s.
  • Réalisation de vidéos Full HD avec contrôle manuel total.
  • Mise au point rapide et précise grâce à la large plage autofocus (AF) à 19 collimateurs.
  • Prises de vue d'une grande clarté en mode Visée par l'écran sur l'écran LCD de 7,7 cm (3 pouces) à 920.000 points.
  • Cadrage précis avec la couverture quasi intégrale du viseur.
  • Système de mesure iFCL sur 63 zones pour une exposition précise en toutes circonstances.
  • Avantages du flash externe grâce au transmetteur Speedlite intégré de l'EOS 7D.
  • Étanchéité par tous les temps, boîtier en alliage de magnésium.
 

Cliquez sur la fenêtre ci-dessus pour regarder une vidéo de Mike Owen (Canon Europe) qui présente les principales technologies de l'EOS 7D.

QUALITÉ D'IMAGE, TRAITEMENT ET LECTURE

Doté d'un capteur Canon CMOS de format APS-C de 18 millions de pixels, l'EOS 7D est le produit APS-C phare de la gamme des appareils photo reflex numériques développée par Canon. Il offre des capacités d'acquisition de la lumière supérieures pour une qualité d'image époustouflante.


Capteur CMOS

Le capteur est l'œil des appareils photo EOS. Canon utilise des capteurs CMOS conçus, développés et fabriqués en interne pour parvenir à la meilleure qualité d'image possible. Pour l'EOS 7D, Canon a développé une technologie de capteur perfectionnée qui lui permet de créer un appareil haute résolution et haute sensibilité pour une qualité d'image incroyable.

Avec l'EOS 7D, les concepteurs de Canon souhaitaient obtenir une qualité d'image optimale avec une plage dynamique élevée et d'excellents résultats, aussi bien avec des réglages de sensibilité ISO faibles que des réglages élevés. Cet objectif en tête, les concepteurs ont amélioré les performances de plusieurs domaines pour permettre aux photographes de repousser les limites de leur créativité, qu'ils effectuent des prises de vue au beau milieu de la journée ou en basse lumière.

Le capteur CMOS de l'EOS 7D est conçu, développé et fabriqué par Canon.

18 millions de pixels

Si la résolution de l'appareil photo n'est pas le critère le plus important pour obtenir des images de grande qualité, le fait d'avoir un nombre élevé de pixels, et par là même, une résolution plus élevée, vous donne la possibilité de recadrer vos images afin d'en améliorer la composition, tout en conservant suffisamment de données pour imprimer des tirages grand format de haute qualité. Les 18 millions de pixels de l'EOS 7D garantissent une qualité d'image élevée, quelles que soient les conditions de prise de vue.

Conception de la photodiode

Canon a apporté un soin tout particulier à la qualité de chaque pixel (photodiode) et l'a améliorée. À l'aide d'un processus de microfabrication perfectionné, la taille des circuits autour de chaque diode a été réduite. De la sorte, chaque diode ainsi agrandie offre de meilleures performances à des sensibilités ISO élevées et une plage dynamique plus large. La conception a également été revue pour parvenir à un taux de conversion photoélectrique excellent au moment de la transformation de la lumière en charge électrique. Cette conception rend la diode plus sensible et améliore le rapport signal-bruit, permettant ainsi d'utiliser des sensibilités ISO plus élevées, sans les inconvénients liés à un bruit accru.

Les diodes hautement sensibles sont sujettes à un phénomène de surcharge en haute lumière, ce qui rend difficiles les prises de vue à des sensibilités ISO faibles. Pour prévenir ce phénomène au moment des prises de vue dans des conditions de forte luminosité, la capacité de chaque photodiode a été augmentée.

Diagramme des microlentilles sans espace de l'EOS 7D (à gauche) comparées aux microlentilles de l'EOS 50D (à droite). Notez que la distance entre le capteur et les microlentilles a été réduite.

Microlentilles sans espace

Bien que le capteur enregistre la lumière, ce sont en réalité les microlentilles situées au-dessus de chaque pixel qui la canalisent dans le « puits » de pixel. À l'instar de l'EOS 50D, l'EOS 7D intègre la technologie de microlentilles sans espace pour optimiser l'acquisition de lumière. De plus, la distance entre le capteur et les microlentilles a également été réduite, comme cela était déjà le cas avec l'EOS 5D Mark II. Toutes ces améliorations entraînent une réduction du bruit, quelle que soit la sensibilité ISO utilisée, et permettent une meilleure sensibilité des pixels. En effet, le capteur de l'EOS 7D combine les fonctions les plus perfectionnées développées pour les capteurs de l'EOS 50D et de l'EOS 5D Mark II.

DIGIC 4 et traitement d'image

Les appareils photo EOS-1D Mark III et EOS-1Ds Mark III ont été les premiers de la gamme des reflex numériques EOS de Canon à utiliser deux processeurs DIGIC. L'EOS 7D profite à présent de cette avancée avec deux processeurs « DIGIC 4 » pour faire passer plus rapidement les données du capteur vers le processus de traitement d'image. Il dote ainsi l'utilisateur de la puissance nécessaire à la gestion d'une résolution de 18 millions de pixels, même lors d'une prise de vue à 8 images par seconde (im./s).

Les deux processeurs « DIGIC 4 » qui équipent l'EOS 7D apportent un certain nombre d'avantages, notamment la possibilité de prises de vue à 8 im./s à une résolution de 18 millions de pixels et la réduction du bruit à des sensibilités ISO élevées.

Mesure sur 8 canaux

Une résolution de 18 millions de pixels génère un volume important de données de signal. Pour transférer ces données du capteur vers le module de traitement des images à une vitesse suffisante pour permettre des prises de vue à 8 im./s, il est indispensable de disposer d'un processus ultrarapide.

Chaque processeur DIGIC fournit un pipeline à 4 canaux pour le traitement des données. L'utilisation de deux processeurs de ce type assure ainsi un traitement sur 8 canaux. En utilisant deux processeurs « DIGIC 4 » et une mesure unilatérale plus rapide issue de chaque ligne de photodiodes, le résultat est au rendez-vous, malgré la résolution supplémentaire. En effet, l'EOS 7D est environ 1,3 fois plus rapide que l'EOS 50D en ce qui concerne le transfert des données depuis le capteur vers le module de traitement.

Conversion analogique/numérique

En dépit de la puissance offerte par les deux processeurs « DIGIC 4 », un nouveau dispositif dédié a été développé pour l'EOS 7D. Il se charge exclusivement de la conversion du signal analogique en données numériques. La capture de la lumière est un processus analogique. Néanmoins, pour rendre utilisables les données obtenues, il est indispensable de les convertir en un signal numérique. C'est cette même conversion analogique/numérique que gère l'unité dédiée avant que les données ne transitent pour traitement via les processeurs « DIGIC 4 ». La conversion analogique/numérique est un processus sur 14 bits qui permet quatre fois plus de niveaux de ton par canal qu'un processus sur 12 bits, pour un dégradé des couleurs plus riche et intense et des couleurs tout à la fois plus vibrantes et subtiles.

Diagramme montrant la séquence de traitement des images de l'EOS 7D du capteur (à gauche) à la carte CF (à droite).

Réduction du bruit

La vitesse de traitement n'est pas le seul avantage apporté par les doubles processeurs « DIGIC 4 ». Fort des capacités de traitement supplémentaire dont il bénéficie, l'EOS 7D peut réaliser un traitement plus perfectionné des images au moyen d'algorithmes plus complexes. La puissance du processeur « DIGIC 4 » s'exprime tout particulièrement dans le traitement du bruit. Un processeur « DIGIC 4 » est capable de supprimer le bruit de chrominance et le bruit de luminance, tous deux nettement visibles, sans pour autant entraîner de perte de détails sur l'image. Les niveaux de bruit à une sensibilité de 6400 ISO sont similaires à ceux d'une sensibilité de 1600 ISO sur appareil photo avec processeur DIGIC III.

Ce traitement amélioré du bruit permet des prises de vue à des sensibilités ISO plus élevées, sans les inconvénients liés au bruit. L'EOS 7D offre une plage de sensibilité standard de 100-6400 ISO extensible à 12.800 ISO. Un indice ISO faible (L) permet d'obtenir une sensibilité ISO de 50.

À présent, grâce à la version 2 du firmware de l'EOS 7D, les photographes disposent également d'un contrôle accru sur le mode ISO Auto pour définir une sensibilité ISO maximale, toujours dans la plage 400-6400 ISO, et limiter ainsi le bruit des prises de vue en mode ISO Auto.

Cartes mémoire

Faisant suite à l'annonce faite en 2009 de la sortie de l'EOS 7D, les doubles processeurs « DIGIC 4 » qui équipent l'appareil photo ont assuré un nouveau niveau d'épreuvage. Ils ont en effet permis l'utilisation de cartes Compact Flash UDMA mode 6 (qui n'étaient pas proposées sur le marché à ce moment-là).

Écran du menu de l'EOS 7D présentant les options RAW+JPEG simultané, ainsi que la possibilité d'utiliser les formats M-RAW et S-RAW pour créer des fichiers moins volumineux.

Formats d'enregistrement

Qui dit traitement plus efficace des données dit aussi nombreuses répercussions sur d'autres fonctions de l'appareil photo. Si bon nombre de photographes préfèrent utiliser la résolution de 18 millions de pixels, pour d'autres utilisateurs, elle est bien trop importante. Aussi, les concepteurs de Canon ont-ils proposé une option permettant de prendre des photos et de les enregistrer dans des formats RAW moins volumineux : M-RAW et S-RAW. Les fichiers ainsi générés présentent tous les avantages des fichiers RAW, mais en plus faible résolution. Ces réglages correspondent approximativement à des JPEG de résolution petite à moyenne, à la différence près qu'il s'agit ici de fichiers RAW.

Informations de copyright

L'EOS 7D vous permet de saisir automatiquement vos données de copyright dans les données EXIF de toutes vos prises de vue. C'est la première fois qu'un reflex EOS permet la saisie de ce type d'informations à partir de l'appareil photo uniquement, sans utiliser de logiciel supplémentaire.

Écran du menu montrant comment les photographes peuvent saisir leurs données de copyright directement dans les données EXIF des photos prises avec l'EOS 7D.

Extension du traitement intégré et de la lecture des images

Avec l'annonce de la version 2 du firmware, les capacités de traitement intégrées de l'EOS 7D ont été considérablement renforcées. Cette mise à jour du firmware prévoyait en effet une conversion RAW intégrée, des fonctions de classement des images, un redimensionnement JPEG, un contrôle rapide pendant la lecture, des paramètres de nom de fichier, la définition du fuseau horaire et l'accélération de la vitesse de défilement des images agrandies.

Conversion RAW intégrée

L'EOS 7D permet le post-traitement intégré des images. Les images RAW peuvent être retouchées sur l'appareil en modifiant certaines options et ce, avant l'enregistrement d'un fichier finalisé dans un format JPEG prêt à l'impression ou avant l'envoi en mode sans fil. Cette fonction s'applique aux fichiers RAW haute résolution. Notez cependant qu'elle n'est pas disponible pour les fichiers M-RAW ou S-RAW.

Les paramètres de traitement RAW intégré de l'appareil photo incluent la balance des blancs, le style d'image, la réduction du bruit en sensibilité ISO élevée, l'espace colorimétrique et la correction de l'objectif (correction du vignetage, de la distorsion et des aberrations chromatiques).

Classement intégré des images

À l'instar des reflex numériques EOS 5D Mark III et 60D, l'EOS 7D propose une fonction intégrée de classement des images (de 1 à 5 étoiles) afin d'accélérer et de faciliter le tri des images au sein de votre flux de travail. Les classements permettent de trier les images dans des applications telles qu'Adobe Elements, Adobe Bridge et Apple Aperture. Les classements sont compatibles avec le format XMP et le logiciel Canon Digital Photo Professional a été mis à jour en conséquence.

Redimensionnement JPEG

Le menu d'enregistrement des images de l'EOS 7D permet de redimensionner toutes les images JPEG (réduction de la taille d'image) et d'enregistrer les images redimensionnées sous un nouveau fichier. Notez que le ratio d'aspect ne peut pas être modifié.

Contrôle rapide pendant la lecture

Pendant la lecture des images, la touche de contrôle rapide (Q) permet aux photographes de sélectionner des options de protection, de rotation, de classement et de redimensionnement des images, d'alerte surexposition, d'affichage du collimateur AF et de saut image.

Paramètre de nom de fichier

Dans le menu des paramètres de l'appareil photo EOS 7D, le paramètre utilisateur 1 permet de définir les quatre premières lettres du nom de fichier et le paramètre utilisateur 2, les trois premières lettres, la quatrième étant générée automatiquement en fonction de la qualité de l'enregistrement.

Définition du fuseau horaire

Le menu des réglages de l'appareil photo EOS 7D vous permet de définir la date et l'heure, ainsi que désormais le fuseau horaire et le paramètre d'heure d'été.

Augmentation de la vitesse de défilement des images agrandies

Le défilement de l'écran est plus rapide lors de l'affichage d'images agrandies. L'utilisation du zoom avant et la vérification de la mise au point sont ainsi facilitées.

Conception de l'unité de capteur autonettoyante de l'EOS 7D.

Système EOS de nettoyage intégré

Le système EOS de nettoyage intégré introduit en 2006 sur l'EOS 400D fonctionne selon trois principes : réduire la quantité de poussière générée, empêcher la poussière de coller au capteur et supprimer toute poussière incrustée. Ce système n'est pas purement mécanique. Il inclut également un élément logiciel qui fonctionne avec Digital Photo Professional, le logiciel de traitement des fichiers RAW fourni gratuitement lors de l'achat de tout appareil photo EOS Canon.

Le capteur de l'EOS 7D utilise un système EOS de nettoyage intégré similaire à celui développé pour les modèles EOS 50D et EOS 5D Mark II. Il présente un revêtement antistatique traité à la fluorine qui évite que la poussière ne se dépose à la surface du capteur. En outre, il utilise des vibrations par ultrasons plus efficaces que celles des systèmes précédents pour déloger la poussière.

AUTOFOCUS

L'EOS 7D possède un système autofocus à 19 collimateurs, tous étant de type croisé, et intègre un processeur AF séparé pour offrir aux photographes, quelles que soient leurs conditions de prise de vue, un autofocus rapide, fiable et précis.


Processeur AF

Tout bon système autofocus qui se respecte se doit d'être rapide et précis. Pour cela, l'EOS 7D dispose d'un processeur spécifique qui gère les calculs d'AF. C'est une première pour un reflex numérique EOS de milieu de gamme car ce système est en général réservé aux modèles de la gamme EOS-1. Grâce à un processeur AF spécifique, l'EOS 7D peut suivre la mise au point suffisamment rapidement pour supporter la prise de vue en continu à 8 im./s et optimiser la précision et la fiabilité de l'autofocus, dans toutes les situations.

Capteur autofocus

Le capteur de l'EOS 7D est entièrement nouveau. Bien qu'il dispose d'une zone de couverture identique à celle du capteur qui équipe l'EOS 50D, il dispose de 10 collimateurs supplémentaires, ce qui en fait un système à 19 collimateurs avec plusieurs méthodes de sélection du collimateur AF.

Canon a souhaité concevoir un capteur de plus grande taille. Toutefois, les recherches ont montré que, tous critères confondus, un capteur autofocus plus grand n'est pas toujours meilleur. Les capteurs de taille plus importante sont davantage sujets aux changements de température, leur taille variant en fonction des écarts de température. Ce phénomène a, en retour, une incidence sur la précision du système autofocus dans son ensemble. Pour préserver la cohérence et la précision, la taille du capteur de l'EOS 7D a été optimisée, l'objectif étant de garantir que tout changement de température n'aura que peu d'impact, voire aucun, sur les performances de l'autofocus.

Capteur autofocus de l'EOS 7D.

Les capteurs autofocus d'un système AF détectent les lignes de contraste. Ils sont sensibles aux lignes verticales ou aux lignes horizontales. Toutefois, dans les faits, mieux vaut ne pas utiliser des capteurs sensibles à un seul type de ligne d'orientation car ils ne constituent pas la solution la plus efficace. Tous les collimateurs AF de l'EOS 7D sont ainsi de type croisé avec des objectifs dont l'ouverture maximale est d'au moins f/5,6.

Il s'agit là d'une fonctionnalité unique pour des appareils photo équipés d'un capteur CMOS APS-C. Résultat ? L'EOS 7D offre un suivi AF incomparable, quel que soit le collimateur AF que vous sélectionnez.

Pour davantage de précision, le collimateur AF central propose un paramètre de sensibilité supplémentaire avec les objectifs d'une ouverture maximale d'au moins f/2,8. Il s'appuie pour cela sur la disposition en diagonale du capteur en croix (fonction ayant fait son apparition sur l'EOS 50D). Cette disposition en diagonale (les capteurs étant disposés en forme de X) permet aux capteurs f/2,8 de ne pas empiéter sur les capteurs f/5,6 sur le même collimateur, de par leur placement horizontal/vertical. Les interférences entre les deux capteurs sont ainsi éliminées et vous pouvez profiter des performances de rapidité de suivi AF du capteur f/5,6 et des performances de précision haut de gamme du capteur f/2,8.

Diagramme montrant les aspects fondamentaux d'un système autofocus de type croisé.

Les capteurs f/5,6 se révèlent tout particulièrement efficaces pour une mise au point avec suivi prédictif. Toutefois, les concepteurs ont souhaité trouver une solution qui offrait également une précision de mise au point élevée. L'augmentation de la précision de la mise au point passe par l'utilisation d'un capteur de mise au point de plus forte résolution. Cependant, le fait d'augmenter le pas, et ainsi la résolution, d'une ligne seule, conduit à un rapport signal/bruit trop faible en termes de conditions d'éclairage enregistrées. Pour éviter cela, les capteurs situés au centre, dans les parties supérieures, intermédiaires et inférieures (lorsque l'appareil photo est utilisé en mode paysage) disposent d'une double ligne horizontale en zigzag.

Cette disposition résout le problème constaté en utilisant deux capteurs de mise au point légèrement décalés l'un par rapport à l'autre. Grâce aux calculs d'AF d'après ces deux lignes qui échantillonnent des zones légèrement différentes, la résolution de mise au point est améliorée, ce qui conduit à une mise au point bien plus précise tout en conservant un suivi AF réceptif.

Écran du menu montrant certaines méthodes de suivi AF de l'EOS 7D.

Précision autofocus

Un système autofocus très rapide n'est pas d'une grande utilité s'il manque de précision au moment de verrouiller la mise au point sur un sujet. Lorsque la lumière traverse le système optique autofocus nécessaire pour décomposer l'image en deux phases, des aberrations chromatiques peuvent survenir car chaque longueur d'onde de la lumière est réfractée différemment.

Ces erreurs, occasionnées par les aberrations chromatiques, peuvent être corrigées par l'algorithme autofocus que le processeur AF utilise. Cependant, puisque différents types de lumière entraînent différents degrés d'aberration chromatique, il est essentiel de connaître les conditions d'éclairage sous lesquelles vous travaillez afin d'appliquer l'ajustement adéquat. Le capteur de mesure à double couche résout ce problème. Grâce aux deux couches de mesure sensibles aux différentes couleurs de la lumière, l'appareil détermine la quantité de lumière rouge/verte ou bleue/verte de la scène photographiée. À partir de ces informations, le processeur AF effectue des réglages ultra-précis sans être affecté par les aberrations chromatiques susceptibles de survenir dans le système AF. Cela se révèle utile en toutes circonstances, mais tout particulièrement lors de prises de vue en basse lumière ou dans des conditions d'éclairage artificiel.

L'unité AF de l'EOS 7D.

Unité autofocus

L'unité autofocus bénéficie également des améliorations générales apportées à la construction et à la manipulation de l'EOS 7D. Le système optique autofocus a également été repensé dans l'objectif d'en améliorer la précision et de le rendre plus résistant aux intempéries.

Méthode de sélection du collimateur AF

La conception de l'EOS 7D s'appuyant sur des notions de facilité d'utilisation et de personnalisation, il semble logique que ces notions déteignent également sur la méthode de sélection du collimateur autofocus. Cinq méthodes existent pour utiliser les 19 collimateurs AF sélectionnables.

  1. Sélection manuelle : 1 collim. AF – N'importe lequel des 19 collimateurs AF peut être sélectionné, ce qui vous offre davantage de flexibilité pour le cadrage de vos sujets lorsque vous utilisez les modes de prise de vue créatifs P, Tv, Av, M et Bulb. En mode Carré vert ou Créatif auto, le collimateur AF central est utilisé.
  2. Sélection manuelle : AF spot – Dans un capteur autofocus normal, le capteur pour chaque collimateur est en réalité plus large que le collimateur AF présenté dans le viseur. AF spot fait appel au même collimateur AF pour la mise au point à ceci près que la zone utilisée est bien plus réduite (légèrement plus large que le collimateur AF qui apparaît dans le viseur). Ce mode est utile lorsque vous souhaitez choisir précisément la zone sur laquelle effectuer la mise au point, par exemple quand vous photographiez de minuscules sujets en macro ou que vous réalisez des portraits.

Écran du menu de l'EOS 7D montrant les options du mode de sélection de la zone AF.

Dans le cas d'un portrait, ce mode vous permet de faire une mise au point sur l'œil de votre modèle tout en limitant la probabilité que le bord du collimateur AF ne la fasse sur un cil ou un sourcil, ce qui produirait une image légèrement floue dans le cas de prises de vue avec de très faibles profondeurs de champ. Ce mode sert également à photographier des sujets en mouvement dans AI Servo bien qu'il oblige le photographe à savoir très vite réagir pour pouvoir suivre le sujet afin de maintenir le collimateur AF plus petit exactement là où il doit être, sur le sujet.

En raison de la petite zone utilisée pour effectuer la mise au point sur le capteur AF, le mode AF spot n'est pas aussi rapide pour détecter les dérèglements sérieux de mise au point et les corriger.

  1. Sélection manuelle : Extension collim. AF – La mise au point s'effectue avec le collimateur AF sélectionné, une assistance étant fournie par les collimateurs AF environnants. Cela se révèle particulièrement utile pour le suivi de sujets se déplaçant rapidement. Sur les précédents appareils photo EOS, il s'agissait d'une fonction personnalisée.
  2. Sélection manuelle : Zone AF – Ce mode fonctionne de la même manière que celui de sélection automatique à ceci près que seuls les collimateurs de la zone sélectionnée sont disponibles. Il utilise cinq zones (gauche, haut, bas, centre et droite). Il facilite le suivi des sujets en mouvement, tout particulièrement ceux non centrés dans la composition.
  3. Sélection auto : 19 coll. AF – Si vous utilisez la sélection du collimateur AF en mode AF One Shot, le sujet se trouvant le plus près de l'appareil photo est utilisé pour la mise au point. Une fois la mise au point effectuée, le ou les collimateurs AF utilisés s'allument. Dans AF AI Servo, le collimateur AF qui démarre le suivi AF peut être sélectionné. Sur tous les modèles EOS précédents, le collimateur central était toujours utilisé comme collimateur AF principal pour effectuer la mise au point. Grâce à la possibilité de sélectionner le collimateur AF avec lequel commencer le suivi, vous disposez de davantage de flexibilité pour composer vos images.
 

Affichage montrant les cinq zones du mode Zone AF pouvant être utilisées pour suivre les sujets en mouvement non centrés.

AF AI Servo II

Le mode AF AI Servo II qui suit les sujets en mouvement a été considérablement amélioré dans l'EOS 7D. Il dispose à présent de nombreuses options.

Pilotage stable de l'objectif : Désireux d'améliorer le mode de mise au point AI Servo, les concepteurs ont étudié plusieurs possibilités. Ils souhaitaient tout d'abord parvenir à un pilotage encore plus stable de l'objectif. En d'autres termes, ils devaient améliorer l'algorithme AF pour gérer les changements rapides de direction sans pour autant trop accroître la sensibilité, ce qui aurait eu pour effet un passage brutal d'un sujet à un autre.

Ce système étant prédictif, il calcule en continu la prochaine position du sujet suivi en comparant les résultats de distance de mise au point dès leur réception. Désormais, le nouvel algorithme ignore la lecture d'une information si elle est radicalement différente de celle attendue, compte tenu des autres résultats. Cela évite à l'objectif d'effectuer une mise au point totalement erronée.

Sécurisation du suivi de mise au point : L'amélioration suivante consiste à suivre un sujet en mouvement, même si un obstacle est détecté entre l'appareil photo et le sujet. Toute prédiction de la position suivante dépend du dernier résultat de trajectoire connu, immédiatement avant l'apparition de l'obstacle. Cela se révèle très utile, par exemple, en photo de sport, lorsqu'un joueur passe devant celui que vous suivez.

Écran du menu de l'EOS 7D montrant l'option permettant de régler la sensibilité du suivi AF AI Servo.

Pilotage modéré de l'objectif : Bien que l'algorithme AF ignore les résultats incohérents au moment de suivre un sujet en mouvement, il est fort probable que vous ne parveniez pas à maintenir le collimateur AF exactement sur le sujet. Si tel est le cas et que vous ne revenez pas immédiatement sur le sujet, au lieu d'effectuer rapidement la mise au point sur ce qui apparaît être un nouveau sujet, l'algorithme adoptera les nouvelles valeurs de manière progressive en tenant compte des précédentes prédictions de la position suivante du sujet. Cela signifie que si vous deviez vous décaler momentanément du sujet, la mise au point ne passerait pas immédiatement sur l'arrière-plan. Ce mode vous aide également si vous ramenez le collimateur AF sur le sujet. En effet, dans la mesure où la mise au point n'est pas si éloignée de ce qu'elle devrait être, l'appareil photo peut la récupérer bien plus rapidement.

Contrôle prédictif avec réponse rapide : Sur les précédents modèles EOS, le système AF avait besoin d'un petit « préchauffage » pour suivre le sujet avec un maximum de précision. Le système installé sur l'EOS 7D n'a plus besoin de ce temps de préchauffage et peut suivre le sujet immédiatement. Cela accélère le verrouillage de la mise au point et vous permet de situer et de suivre un sujet en mouvement plus rapidement et plus précisément.

Ces améliorations ont abouti à un système AF de suivi rapide, précis et stable qui vous permettra d'obtenir une photo nette, quelle que soit la situation. Il peut même être utilisé lorsque vous photographiez des sujets en mode macro, ce qui n'était pas facile auparavant.

Vous pouvez sélectionner jusqu'à trois configurations AF en fonction de l'orientation de l'EOS 7D.

Orientation du collimateur autofocus

Dans le cadre du renforcement de la personnalisation du système autofocus de l'EOS 7D, vous avez le choix entre plusieurs configurations de l'autofocus en fonction de l'orientation de l'appareil photo. Vous pouvez également choisir jusqu'à trois méthodes de sélection du collimateur AF différentes selon que vous tenez votre appareil photo dans une orientation paysage, portrait avec poignée vers le haut ou portrait avec poignée vers le bas. Le simple fait de faire tourner l'appareil photo déterminera le collimateur AF ou la méthode de sélection du collimateur AF que vous avez prédéfinis pour cette orientation.

Cette caractéristique s'avère utile dans de nombreuses situations. Lors d'un mariage par exemple, vous pouvez choisir d'utiliser le collimateur central pour effectuer des prises de vue en format paysage et le collimateur AF supérieur intermédiaire pour vous concentrer sur un visage lors de prises de vue en mode portrait.

Vous pouvez également sélectionner un autre collimateur AF, ou votre collimateur AF préféré, sur lequel vous basculez immédiatement à l'aide de l'une des touches personnalisables de l'EOS 7D. Cette personnalisation sert aussi à sélectionner un autre jeu de réglages AF, jeu que vous rappelez d'une simple pression sur une touche. Nul doute que vous trouverez cette fonction utile pour photographier une course par exemple. Libre à vous d'utiliser deux méthodes de sélection du collimateur AF différentes, l'une pour le début de la course et l'autre pour la course elle-même.

Extension des fonctions autofocus

L'EOS 7D est équipé d'une nouvelle fonction qui permet de sélectionner le collimateur AF de départ à l'aide de la touche Activation AF ou de la fonction Mémorisation expo. Pour sauter l'étape de sélection du collimateur AF, vous pouvez affecter la fonction de déclenchement de l'autofocus avec le collimateur sélectionné à la touche Activation AF et la fonction de déclenchement de l'autofocus avec le collimateur AF enregistré à la touche Mémorisation expo (ou vice versa).

L'EOS 7D dispose également d'une nouvelle fonction permettant d'activer les collimateurs AF enregistrés au moyen du multicontrôleur. Appuyez sur ce contrôleur pour activer le collimateur AF central ou un collimateur AF précédemment enregistré.

Affichage à l'écran des collimateurs de l'EOS 7D en mode Visée par l'écran.

Assistant autofocus

Il est également possible d'enregistrer des réglages AI Servo et de les rappeler à l'aide de la touche Contrôle profondeur de champ ou de la touche AF objectif. Un nouvel assistant AF vous guide pour régler les quatre fonctions AF personnalisées qui enregistrent le mode de sélection de la zone AF, paramètrent la sensibilité du suivi AI Servo, définissent la priorité AF sur la première et la deuxième image et enfin choisissent la méthode de suivi AF. Cela permet de mieux comprendre les réglages AF et de les définir dans un ordre logique.


MESURE ET CONTRÔLE DE L'EXPOSITION

L'EOS 7D intègre un système iFCL de mesure intelligent à 63 zones qui vient compléter le système autofocus pour fournir des images parfaitement exposées, dans toutes les conditions de prise de vue.


Système iFCL de mesure : un capteur double couche à 63 zones

L'EOS 7D est équipé d'un capteur de mesure entièrement nouveau, le système iFCL, un capteur double couche à 63 zones qui saisit des images parfaitement exposées, déclenchement après déclenchement. L'acronyme FCL dans son nom signifie « Focus, Colour and Luminance », soit « Mise au point, colorimétrie et luminance » alors que le i signifie « Intelligent ». Il souligne que ce capteur ne se contente pas de mesurer les données colorimétriques et de luminance mais qu'il analyse également les données provenant de chaque collimateur du système AF.

Diagramme montrant le capteur de mesure double couche à 63 zones de l'EOS 7D. Notez que la première couche est sensible à la lumière bleue/verte et que la deuxième couche est sensible à la lumière rouge/verte.

Ce capteur de mesure à 63 zones est doté d'une conception double couche dans laquelle chaque couche est sensible à une gamme de longueurs d'onde différente. En général, les capteurs électroniques sont plus sensibles à la lumière rouge. En d'autres termes, lorsque vous photographiez des sujets comportant beaucoup de rouge, comme les tons de la peau par exemple, le capteur reçoit un signal plus fort car il détecte uniquement des niveaux de luminosité. Cette situation peut conduire le capteur à supposer à tort que la lumière est plus forte qu'elle ne l'est en réalité. Le système à double couche résout ce problème en utilisant une couche sensible à la lumière rouge/verte et une autre sensible à la lumière bleue/verte. Ces deux couches mesurent la lumière dans leur spectre respectif et l'algorithme de mesure associe ensuite les deux pour lire correctement la lumière.

Algorithme de mesure

En complément du capteur iFCL de mesure, l'EOS 7D applique également un nouvel algorithme de mesure. L'EOS 7D évalue toujours la mise à point à l'aide de tous les collimateurs AF, quel que soit le mode AF sélectionné. Lors de la lecture de l'exposition, l'EOS 7D étudie les collimateurs, en plus de ceux sélectionnés, qui ont réalisé ou pratiquement réalisé la mise au point. Ces informations indiquent à l'appareil photo quelle partie de l'image correspond au sujet de la prise de vue. Il procède ensuite à des relevés de mesure sur les zones correspondant aux collimateurs AF qui ont atteint (ou quasiment atteint) la mise au point, avant de les rapprocher des mesures relevées sur toutes les autres zones. Cette technique assure une exposition homogène, d'une prise de vue à l'autre, même dans des situations complexes, par exemple lorsque les lunettes du sujet provoquent des reflets.

Le capteur de mesure de l'EOS 7D.

Bracketing d'exposition et HDR

Les prises de vue en mode HDR (plage dynamique élevée) sont de plus en plus utilisées. En mode HDR, vous enregistrez une série d'images d'une scène au moyen de plusieurs paramètres d'exposition. De cette manière, toute la lumière de la scène peut être capturée, des teintes les plus foncées aux teintes les plus claires. Les images sont ensuite assemblées en une seule et les détails sont visibles dans les zones d'ombre les plus prononcées comme dans les zones de lumière les plus intenses.

Lorsque vous prenez des images HDR, il est judicieux d'utiliser la fonction de bracketing d'exposition de l'appareil photo. Cela vous permet de régler l'appareil pour qu'il effectue trois prises de vue avec différents paramètres d'exposition. Si vous utilisez également la fonction de prise de vue en continu, les images sont capturées rapidement les unes après les autres. La fonction de bracketing d'exposition de l'EOS 7D permet un réglage à +/-3 niveaux.

Compensation de l'exposition

Pour la première fois dans la gamme EOS, la correction d'exposition est maintenant disponible sur une plage de +/-5 niveaux. Les photographes peuvent ainsi laisser libre court à leur imagination et choisir de surexposer ou sous-exposer leurs images pour obtenir des résultats sombres ou clairs.

Écran du menu de l'EOS 7D affichant la plage d'exposition de huit niveaux rendue possible par le bracketing et la correction d'exposition.

Le viseur et l'écran LCD de la partie supérieure affichent jusqu'à +/-3 niveaux (une autre première pour un modèle qui ne fait pas partie de la gamme EOS-1), avec des flèches à chaque extrémité si vous dépassez cette plage. L'affichage LCD à l'arrière de l'appareil photo affiche les +/- 5 niveaux de correction d'exposition et les +/-3 niveaux de bracketing d'exposition. La plage s'étend donc sur un total de huit niveaux.

Avec les +/-5 niveaux de correction de l'exposition, vous pouvez rapidement définir une valeur d'exposition huit niveaux au-delà de l'exposition mesurée. Par exemple, si vous définissez une correction d'exposition de +4 niveaux et un bracketing d'exposition de +/-2 niveaux, vous pouvez obtenir un ensemble d'expositions en bracketing à +2 niveaux, +4 niveaux et +6 niveaux par rapport à la valeur mesurée. Grâce à ces fonctionnalités, vous pouvez explorer toutes les fonctions de prise de vue HDR pour obtenir des images correctement exposées, quelles que soient les conditions.

Modes de mesure

Même avec les nouveaux algorithmes et capteurs de mesure, les modes de mesure restent inchangés. Vous avez ainsi le choix entre une méthode de mesure évaluative, partielle, spot et à prédominance centrale pour évaluer la quantité de lumière qui éclaire la scène.

OBTURATEUR ET SYSTÈME D'ENTRAÎNEMENT

L'obturateur de l'EOS 7D convient parfaitement à une utilisation intensive, avec une capacité de 150.000 actionnements et une plage de vitesses de 30-1/8000 s. Quant au système d'entraînement, il permet de prendre jusqu'à huit images par seconde.


Durée de vie de l'obturateur

La durée de vie de l'obturateur de l'EOS 7D est de 150.000 cycles, ce qui correspond à celle de l'EOS 5D Mark III récemment dévoilé et garantit une utilisation professionnelle intensive.

Vitesse d'obturation

La plage de vitesses d'obturation de l'EOS 7D est de 30-1/8000 s (par paliers de 1/2 ou de 1/3). Pour les expositions longues, la vitesse de synchronisation X est de 1/250 s.

Inertie au déclenchement

L'inertie au déclenchement de l'EOS 7D est de 59 ms seulement. Elle est donc identique à celle de l'EOS 5D Mark III et comparable à celle du reflex numérique EOS-1D X, qui est de 55 ms.

Déclencheur

Le déclencheur de l'EOS 7D fonctionne en deux temps. Une pression à mi-course active l'autofocus et la mesure d'exposition automatique, tandis qu'une pression complète déclenche l'obturateur. En mode Programme (P), Priorité à la vitesse (Tv), Priorité à l'ouverture (Av), Manuel (M) ou Bulb (B), une pression sur la touche AF-ON entraîne le même résultat qu'une pression à mi-course sur le déclencheur.

Obturateur de l'EOS 7D.

Vitesse de prise de vue maximale de 8 im./s

L'EOS 7D est idéal pour les photographes à la recherche d'un appareil adapté à toutes les circonstances. Quel que soit le sujet de vos prises de vue, avec une vitesse de 8 im./s, vous restez au cœur de l'action. Cette cadence d'acquisition n'est pas seulement destinée à enrichir la liste des caractéristiques de l'appareil. Elle répond aux commentaires et attentes des utilisateurs, qui ont suggéré qu'une cadence supérieure représenterait un avantage pour ne jamais manquer une prise de vue. Pour permettre une cadence d'acquisition de 8 im./s, les concepteurs se sont heurtés à plusieurs difficultés techniques.

Chemin de données

Une prise de vue à 18 millions de pixels au format RAW à 8 im./s. produit plus de 250 Mo de données par seconde. Or, le traitement efficace d'un tel volume de données est essentiel pour obtenir une cadence de prise de vue élevée. Les deux processeurs « DIGIC 4 » sont tout à fait capables de traiter les données suffisamment rapidement pour éviter l'encombrement du système.

Alimentation

Les prises de vue à 8 im./s nécessitent une alimentation soutenue pour entraîner les moteurs de l'obturateur. En raison de la taille compacte de l'EOS 7D, il n'est pas possible d'utiliser les moteurs ultra puissants ni la batterie LP-E4 des modèles EOS-1. Canon a donc repensé tout le système électrique pour le rendre plus efficace et permettre d'utiliser la batterie LP-E6 de l'EOS 5D Mark II. L'obturateur à double moteur ultra performant de l'EOS 50D a été réétudié pour offrir un entraînement exceptionnel.

Schéma illustrant le mécanisme de miroir de l'EOS 7D.

Système de miroir

Pour les prises de vue à 8 im./s, le miroir doit pouvoir se déplacer très rapidement, afin de laisser passer la lumière jusqu'au capteur pour chaque image. Afin de remédier aux rebonds du miroir et de contrôler efficacement le mouvement de ce dernier, Canon a mis au point une nouvelle butée pour la phase descendante de la trajectoire du miroir.

Comme la conception et la matière de l'unité de miroir ont changé, le son que l'appareil photo produit lorsque vous prenez une photo a changé également. L'un des objectifs des développeurs était en réalité de créer un appareil photo non seulement performant, mais également agréable à utiliser.


PRISE DE VUES

L'EOS 7D propose plusieurs modes de prise de vue créatifs et personnalisés qui assurent des résultats optimaux en termes de contraste, teinte, netteté, saturation et balance des blancs, entre autres.


Augmentation du nombre de vues en rafale au format RAW

Sur l'EOS 7D d'origine, le format RAW permettait uniquement 15 vues en rafale. Avec la version 2 du firmware, ces performances sont considérablement améliorées pour atteindre un maximum de 25 images RAW en mode continu au niveau de la mémoire tampon de l'appareil photo. Le nombre de vues en rafale au format JPEG est désormais de 130.

Prise de vue automatique créative

En mode de prise de vue Tout Auto, l'EOS 7D se charge du réglage de tous les paramètres, alors qu'en mode Créatif auto, les photographes peuvent régler eux-mêmes les différents paramètres, dont la luminosité, la profondeur de champ et la teinte (Style d'image). Les photographes peu expérimentés peuvent par exemple choisir d'ajuster automatiquement la luminosité de l'image plutôt que d'indiquer des valeurs d'exposition manuellement.

Sur l'EOS 7D, le mode Créatif auto est accessible par le biais du paramètre CA sur la molette de sélection des modes, sur le côté gauche de la partie supérieure de l'appareil.

Après avoir sélectionné le mode CA avec la molette, l'utilisateur doit appuyer sur la touche de contrôle rapide (Q) pour afficher les différentes options disponibles. Les paramètres du mode Créatif auto comprennent des options de déclenchement du flash, de flou/netteté d'arrière-plan, de luminosité, d'effets d'image (Standard, Teint de peau lisse, Bleus et verts éclatants ou Image monochrome), de prise de vue en continu, vue par vue et avec retardateur, et de qualité d'enregistrement des photos.

Modes de prise de vue personnalisés

Comme les autres modèles de la gamme d'appareils photo reflex numériques EOS, l'EOS 7D propose des options permettant de définir des modes de prise de vue personnalisés. Ces trois modes (C1, C2 et C3) vous permettent d'enregistrer les paramètres que vous utilisez le plus souvent, pour un accès rapide. Une fois définis, ces paramètres sont accessibles au moyen de la molette de sélection des modes sur la partie supérieure de l'appareil.

Correction auto de luminosité

La correction automatique de la luminosité est une option de traitement de l'image interne à l'appareil photo qui vous permet d'améliorer vos photos en équilibrant le contraste d'une scène et en améliorant les images capturées dans certaines conditions. Elle est particulièrement utile si vous utilisez un flash ou pour les sujets à contre-jour, car elle est capable de détecter les visages dans le cadre et d'éclaircir ces zones pour offrir de meilleurs résultats.

L'option Correction auto de luminosité analyse le contraste des images capturées et modifie à la fois les ombres et les zones lumineuses afin de minimiser la perte de détail dans les conditions de luminosité à fort contraste. Les trois niveaux proposés (Standard, Faible et Importante) peuvent être utilisés quel que soit le paramètre de sensibilité ISO. Il est également possible de désactiver le paramètre (option Désactivée).

Sur les reflex numériques EOS antérieurs à l'EOS 7D, il n'était pas possible d'utiliser la correction automatique de la luminosité en mode de prise de vue manuel. Il s'agit donc d'une première avec le modèle EOS 7D. Cette option a également été ajoutée à l'écran de contrôle rapide de l'EOS 7D, pour un réglage simplifié et accéléré, sans avoir besoin d'accéder aux menus des fonctions personnalisées.

Priorité hautes lumières

Apparue initialement sur les reflex numériques EOS-1D et EOS-1Ds Mark III, l'option Priorité hautes lumières déplace la plage dynamique vers la zone de hautes lumières de la plage d'exposition. Cela permet d'obtenir des nuances de tons plus lisses dans les zones de hautes lumières et donc de meilleurs résultats pour les images qui comportent de nombreuses zones de hautes lumières (comme une mariée portant une robe blanche).

Lorsque l'option Priorité hautes lumières est activée, la plage ISO est réduite par rapport au paramètre standard. Toutefois, la puissance de traitement supérieure de l'EOS 7D permet l'utilisation de l'option Priorité hautes lumières avec des paramètres ISO allant de 200 à 6400, pour une plus grande flexibilité.

Mode de visée par l'écran

Apparu pour la première fois avec l'EOS-1D Mark III, le mode de visée par l'écran vous permet d'utiliser l'écran LCD arrière pour voir exactement ce que l'appareil photo voit.

En mode de visée par l'écran, vous pouvez zoomer sur toute zone de l'écran LCD afin d'obtenir un aperçu très détaillé de votre scène, avec un coefficient de zoom de 5x ou 10x. Vous êtes ainsi en mesure de vérifier la mise au point très précisément, ce qui est particulièrement utile pour la capture de paysages et les prises de vues macro. Le mode de visée par l'écran peut être associé à la touche de contrôle de profondeur de champ. Cela permet de vérifier très exactement la profondeur de champ de l'image en fonction du paramètre d'ouverture sélectionné.

Ce mode offre en outre la possibilité de consulter un aperçu de l'image avant de la capturer. Une pression sur la touche INFO permet de naviguer au sein du mode de visée par l'écran, pour afficher le niveau électronique biaxe, un écran clair ne comportant que l'image ou un histogramme en temps réel, afin d'analyser de manière détaillée les paramètres d'exposition sélectionnés. Il est également possible de définir un affichage quadrillage en mode de visée par l'écran pour faciliter la composition.

Écran de l'EOS 7D. Le mode de visée par l'écran est accessible par les menus de prise de vue de l'appareil photo.

Déclenchement silencieux

Le mode de visée par l'écran propose une option de déclenchement silencieux. En mode de visée par l'écran, l'appareil photo utilise un premier rideau d'obturateur électronique pour le déclenchement silencieux ou à faible choc. Deux modes sont proposés. Avec le premier, vous pouvez utiliser la prise de vue en rafale. Dans ce cas, l'appareil photo continue à capturer des images tant que vous exercez une pression sur l'obturateur. Avec le second mode, une pression sur l'obturateur déclenche l'appareil photo, mais l'obturateur n'est pas réinitialisé tant que la touche correspondante n'est pas relâchée. La prise de vue en rafale n'est pas possible avec le mode 2.

Système de flash

Bien que l'EOS 7D permette d'obtenir des clichés d'excellente qualité dans des conditions de lumière ambiante, le flash reste un outil indispensable pour de nombreux photographes. C'est pour cela que les concepteurs de Canon ont apporté d'importantes améliorations au flash intégré de l'EOS 7D, qui est désormais aussi performant que le flash Canon Speedlite 580EX II.

La puissance du flash est évaluée par le nombre guide. Plus ce nombre est élevé, plus le flash est puissant. Le flash intégré de l'EOS 7D présente un nombre guide de 12. Cette valeur est inférieure à 13, le nombre guide d'autres modèles EOS à flash intégré, afin d'assurer une répartition plus large de la lumière. Le flash peut ainsi offrir une couverture optimale aux objectifs à capacités grand-angle comme le zoom EF-S 15-85 mm f/3,5-5,6 IS USM, même sur un réglage de 15 mm.

Toutefois, contrairement aux modèles EOS précédents, le flash intégré peut être réglé à l'aide de paramètres de puissance manuels allant de 1/1 (puissance maximale) jusqu'à 1/128, par paliers de 1/3. Une fonction multiflash a également été incluse pour permettre la prise de vue en mode flash stroboscopique avec une puissance de flash de 1/4 à 1/128 et une fréquence de flash sélectionnable dans une gamme de 1 Hz à 199 Hz (c'est-à-dire de 1 flash par seconde à 199 flashs par seconde).

Écran de menu de l'EOS 7D affichant les paramètres de la fonction de flash intégré.

Transmetteur Speedlite intégré

La réelle avancée du flash de l'EOS 7D réside au niveau de son transmetteur Speedlite intégré. Il fait office d'unité de contrôle maître, à l'image du Speedlite 600EX-RT et du Speedlite 580EX II qui peuvent être utilisés pour contrôler des unités esclaves sans fil. Ce transmetteur ouvre de nouveaux horizons pour la prise de vue avec flash sans fil, puisque vous n'avez pas à acheter d'unité de flash maître comme le Speedlite 580EX II ou le Speedlite Transmitter ST-E2.

À l'instar du Speedlite 580EX II, l'EOS 7D permet de contrôler jusqu'à trois groupes de lumières esclaves et de régler manuellement les rapports ou la puissance pour chacun de ces groupes. Le flash de l'appareil photo peut également être utilisé pour l'exposition comme un quatrième groupe de flashs. Cependant, comme le flash doit se déclencher pour commander les unités de flash esclaves, la puissance du flash intégré est réduite à un nombre guide maximal d'une valeur de 4 environ. Cette configuration permet d'ajouter un petit reflet dans les yeux d'un sujet à proximité, mais elle ne fournit pas une grande quantité de lumière pour illuminer une scène.

Pour faciliter la tâche des photographes qui travaillent en groupe dans une configuration avec plusieurs flashs sans fil, vous pouvez aussi régler le transmetteur Speedlite intégré sur un canal parmi un groupe de quatre, comme avec les flashs Speedlite. Jusqu'à quatre photographes peuvent ainsi collaborer sans déclencher accidentellement les flashs Speedlite des autres.

L'EOS 7D peut servir d'unité maître dans une configuration de flashs sans fil d'un rayon de 10 mètres en intérieur ou de 15 mètres en extérieur.

Menu de contrôle

Comme l'EOS-1D Mark III et tous les modèles EOS introduits depuis, l'EOS 7D propose un menu de contrôle Speedlite externe. Ce menu vous permet de contrôler l'ensemble des paramètres et des fonctions personnalisées d'un Speedlite 600EX-RT, Speedlite 580EX II, Speedlite 430EX II ou Speedlite 270EX II relié à l'appareil photo.


VIDÉOS FULL HD

L'introduction de l'enregistrement de vidéos EOS avec le reflex numérique EOS 5D Mark II, en 2008, a été révolutionnaire. L'EOS 7D permet d'enregistrer des vidéos en Full HD de bien meilleure qualité que l'EOS 5D Mark II.


Contrôle d'exposition

Le firmware de l'EOS 5D Mark II proposait déjà des paramètres pour le contrôle d'exposition manuel lors de l'enregistrement de vidéos, mais l'EOS 7D les intègre en standard. Lorsque vous sélectionnez des vitesses d'obturation pour l'enregistrement en mode vidéo EOS, la vitesse la plus lente est liée à la cadence des images.

Interrupteur de marche/arrêt dédié

L'accès au mode vidéo est simplifié, puisqu'il suffit d'actionner un nouvel interrupteur dédié, situé à droite du viseur de l'appareil photo. Les utilisateurs peuvent ainsi passer facilement et rapidement du mode de visée par l'écran au mode vidéo EOS. Au centre de cet interrupteur se trouve une touche de marche/arrêt qui permet d'activer ou de désactiver le mode de visée par l'écran et l'enregistrement vidéo EOS.

Cadences d'acquisition

Outre le nouvel interrupteur, l'EOS 7D propose des cadences d'acquisition et des résolutions d'enregistrement sélectionnables par l'utilisateur. Il est désormais possible d'enregistrer des vidéos Full HD (1920 × 1080) à 30 im./s (29,97), 25 im./s ou 24 im./s (23,97), selon les besoins. La résolution HD réduite de 1280x720 et la définition standard de 640x480 peuvent être enregistrées à 60 im.s/ (59,94) ou 50 im./s.

Écran de menu de l'EOS 7D affichant les formats d'enregistrement vidéo EOS pour le standard PAL.

Si vous choisissez un enregistrement à 30, 25 ou 24 im./s, la vitesse d'obturation la plus lente est de 1/30 s. Si vous choisissez un enregistrement à 60 ou 50 im./s, la vitesse d'obturation la plus lente possible est de 1/60 s. Pour toutes les résolutions, la vitesse d'obturation maximale disponible est de 1/4000 s. Les paramètres ISO en mode vidéo EOS vont de 100 à 6400, selon que la sensibilité est définie de manière automatique ou manuelle.

Si vous décidez de ne pas utiliser l'exposition vidéo manuelle, l'appareil photo peut contrôler l'exposition à votre place. L'exposition automatique utilise les mêmes paramètres de programme d'exposition automatique que pour la prise de photos avec exposition automatique. Vous gardez un certain contrôle avec les paramètres d'exposition automatique, puisque vous avez la possibilité d'utiliser la correction d'exposition à +/-3 niveaux.

Longueur et compression des séquences vidéo

Lorsque vous enregistrez des vidéos, la longueur maximale des séquences est de 29 min et 59 s avec une définition standard ou d'environ 12 min en haute définition (HD). Cette limite de 12 min est due au système de fichiers FAT 32 utilisé pour stocker des données sur les cartes mémoire, qui prennent en charge des fichiers d'une taille maximale de 4 Go.

Les vidéos enregistrées sont compressées au format H.264 ou MPEG-4 et portent l'extension .mov. Vous pouvez les retoucher en toute facilité dans des logiciels tiers afin de créer de véritables chefs-d'œuvre.

Prises de l'EOS 7D pour microphone externe, sortie A/V, sortie HDMI, flash et télécommande.

Enregistrement sonore

L'enregistrement sonore sur l'EOS 7D fonctionne de la même façon que sur l'EOS 5 Mark II. L'appareil photo comporte un microphone mono intégré et un mini-jack 3,5 mm pour le branchement d'un microphone externe. Le son est enregistré à un taux d'échantillonnage de 16 bits/44,1 KHz. Les sons issus de l'utilisation de l'appareil photo, comme les changements d'ouverture, sont supprimés de l'enregistrement sonore lors de l'utilisation du microphone interne. L'EOS 7D possède en outre un filtre d'atténuation du bruit du vent (qui est activé tant que vous utilisez le microphone interne), conçu pour éliminer le bruit du vent qui circule autour de l'appareil photo pendant l'enregistrement vidéo.

Avec la version 2 du firmware, l'EOS 7D propose désormais de nouvelles fonctionnalités audio. Ainsi, en mode d'enregistrement vidéo EOS, vous aurez la possibilité de régler manuellement le volume d'enregistrement audio sur l'un des 64 niveaux disponibles. En mode de lecture, vous disposerez de 11 niveaux de volume.

VISEUR ET ÉCRAN LCD

L'EOS 7D est équipé d'un viseur à couverture proche de 100 % avec un coefficient de zoom de 1x, ainsi que d'un écran LCD arrière VGA Clear View II de 7,7 cm (3 pouces) de 920.000 points. Vous disposez ainsi de remarquables possibilités de composition et de lecture d'images.


Viseur à couverture d'environ 100 % avec coefficient de zoom de 1x

Jusqu'à présent, les viseurs haut de gamme étaient réservés aux appareils photo professionnels, mais Canon a changé la donne en dotant l'EOS 7D d'un viseur à couverture d'environ 100 % avec coefficient de zoom de 1x, une première pour un EOS numérique. Les photographes bénéficient ainsi d'une expérience exceptionnelle avec ce viseur, dont l'utilisation est un réel plaisir.

 

Cliquez sur la fenêtre ci-dessus pour regarder une séquence vidéo sur les options de lecture, de composition et d'enregistrement vidéo HD de l'EOS 7D.

Le viseur utilise un revêtement et des oculaires inspirés de la gamme EOS-1. L'EOS 7D se démarque toutefois de ces modèles antérieurs du fait qu'il ne comporte pas de verres de visée interchangeables, mais d'un écran LCD à transmission. L'utilisation d'écrans LCD à l'intérieur des viseurs présentait certains inconvénients majeurs, notamment parce qu'avec l'augmentation de leur luminosité, le circuit électrique devenait visible. Grâce à de nouvelles avancées technologiques, Canon a pu mettre en œuvre ce nouvel écran tout en garantissant la qualité des images dans le viseur.

Cet écran, qui s'éclaire dans les conditions de basse lumière, permet de superposer les nouvelles vues (par exemple, collimateurs AF uniques, collimateurs AF spot, zone AF, zones d'AF, cercle de mesure spot et affichage quadrillage). L'affichage LCD exerce un impact minimal sur la luminosité du viseur, mais si l'appareil photo n'est pas alimenté, le viseur apparaît sombre. Lorsque la batterie est installée, le viseur a un aspect normal et l'épuisement de la charge de la batterie est négligeable.

En comparaison avec les autres modèles EOS de ce type, le viseur indique bien plus d'informations, avec notamment un témoin de batterie. Le compteur de correction d'exposition affiche désormais +/-3 niveaux.

Niveau électronique biaxe de l'EOS 7D affiché sur l'écran LCD de l'appareil photo en mode de visée par l'écran.

Niveau électronique biaxe

L'EOS 7D a été le premier appareil photo EOS à proposer un niveau électronique biaxe capable d'indiquer le tangage et le roulis. Cette fonction est particulièrement utile aux photographes de paysages, pour cadrer les photos à la perfection, et aux utilisateurs d'objectifs à décentrement qui ont besoin de stabiliser le tangage de l'appareil pour s'assurer que les éléments verticaux sont bien capturés à la verticale. Le niveau électronique biaxe est également très pratique dans les conditions de basse lumière, lorsqu'il est difficile de distinguer des points de référence qui permettraient de savoir si l'horizon est bien à l'horizontale ou non.

Il suffit d'appuyer sur la touche INFO de l'appareil-photo pour accéder au niveau électronique sur l'écran LCD arrière, qui peut afficher un roulis de 360° et un tangage de +/-10° par incréments de 1. En mode de visée par l'écran, un affichage plus petit se superpose au-dessus de la partie centrale de l'image sur l'écran LCD. La précision du niveau électronique est de +/-1° jusqu'à +/-10°. Entre +/-10° et +/-45°, la précision est de +/-3°.

Lorsque vous utilisez le viseur, le niveau électronique s'affiche avec différentes combinaisons de collimateurs AF. Le viseur peut afficher +/-6° de roulis et +/-4° de tangage par incréments de 1, tandis que si l'appareil photo est tenu à la verticale, il peut afficher +/-6° de tangage et +/-4° de roulis.

Schéma illustrant la conception anti-reflet de l'écran LCD Clear View II de l'EOS 7D (à gauche), par rapport aux écrans LCD Clear View de génération précédente (à droite).

Panneau LCD

L'écran LCD VGA Clear View II de 7,7 cm (3 pouces) situé à l'arrière de l'appareil photo EOS 7D est caractérisé par 920.000 points, un angle de vue de 160° et une conception avancée totalement inédite. Les études menées par Canon ont révélé que le reflet était provoqué par l'espace entre les couches de l'écran arrière qui créait un changement brusque de l'indice de réfraction. Pour y remédier, les concepteurs de Canon ont comblé l'espace d'air entre la protection de l'écran LCD et les cristaux liquides avec une substance optique élastique. La protection d'origine a en outre été remplacée par une protection en verre durable, afin de constituer une structure solide et sans reflet. Les photographes ont ainsi une meilleure visibilité du panneau, même dans des conditions météo de forte luminosité et si l'angle de vision n'est pas idéal.


FONCTIONNEMENT ET FABRICATION

L'EOS 7D propose plusieurs fonctionnalités améliorées, dont des paramètres de contrôle rapide avec touches personnalisables, ainsi qu'une conception solide et étanche, pour une durée de vie semblable à celle des appareils photo de la gamme EOS-1.


Avantages du capteur APS-C

L'EOS 7D utilise le format APS-C (22,4 mm x 14,9 mm), dont le champ de vision multiplie la focale par 1,6. Ce capteur plus petit que le plein format offre plusieurs avantages en termes de structure de l'appareil photo, avec notamment un boîtier et des objectifs au format compact et léger.

 

Cliquez sur la fenêtre ci-dessus pour regarder une séquence vidéo sur la personnalisation de l'EOS 7D à l'aide de la correction automatique de la luminosité et du transmetteur Speedlite intégré.

Fonctions personnalisées

La plupart des fonctions personnalisées des appareils photo de la gamme EOS-1 sont également présentes sur le modèle EOS 7D. Vous disposez ainsi notamment d'un contrôle optimal sur le système autofocus. Les 27 fonctions personnalisées de l'EOS 7D permettent de contrôler l'exposition, l'image, l'autofocus et les fonctionnalités générales. Vous avez donc en main tous les atouts pour réaliser de bonnes prises de vue avec des conditions et des styles différents.

Les nouvelles fonctions personnalisées de l'appareil photo incluent notamment :

  • L'activation et la désactivation du mode de sélection de zone AF
  • Le schéma de sélection du collimateur AF manuel
  • L'éclairage de l'affichage du viseur
  • L'affichage de tous les collimateurs AF
  • L'affichage du collimateur AF en mode AI SERVO/man
  • Le déclenchement du faisceau d'assistance AF

Fonction de personnalisation des commandes

Cette fonction pratique vous permet de décider des fonctions à affecter aux commandes et touches de l'appareil photo. Vous pouvez ainsi faire correspondre une fonction fréquemment utilisée à une touche facile d'accès. Il existe 10 touches et commandes qui peuvent être réaffectées à diverses fonctions : le déclencheur, la touche AF-ON, la touche de mémorisation de l'exposition, la touche d'aperçu de la profondeur de champ, la touche d'arrêt de l'objectif, la touche multifonction, la touche SET, la molette de contrôle rapide, la molette principale et le multicontrôleur.

Commandes et utilisation

L'EOS 7D comporte plusieurs nouvelles touches et commandes qui n'existaient pas sur les autres modèles de la gamme EOS. Parmi elles figure un sélecteur doté d'une touche de marche/arrêt en son centre. Il sert à basculer entre le mode de visée par l'écran et le mode vidéo. Une pression sur la touche centrale permet de lancer et de stopper la prise de vue ou l'enregistrement vidéo.

Écran de contrôle rapide de l'EOS 7D.

La touche Q de contrôle rapide offre un accès direct à l'écran de contrôle rapide de l'appareil photo, sur le panneau LCD. Vous pouvez y modifier différents paramètres à la volée : vitesse d'obturation, ouverture, sensibilité ISO, correction d'exposition au flash, correction automatique de la luminosité, commandes personnalisées, modes de mesure, modes d'acquisition, modes AF, balance des blancs, style d'image, qualité d'enregistrement des photos, sélection du collimateur AF et correction de l'exposition/bracketing d'exposition automatique.

Une pression sur la touche INFO permet de naviguer parmi les paramètres de l'appareil photo, les réglages de prise de vue, le niveau électronique et l'activation ou la désactivation de l'affichage. L'utilisateur peut choisir les éléments à afficher, pour accéder plus rapidement aux écrans les plus fréquemment sollicités.

Immédiatement à gauche du viseur se trouve la touche RAW+JPEG, grâce à laquelle vous pouvez basculer pour chaque cliché de la prise de vue au format JPEG uniquement à la capture de fichiers RAW.

La structure de l'EOS 7D en alliage de magnésium est robuste est résistante.

Fabrication du boîtier

Le boîtier de l'EOS 7D a été conçu dans un souci de durabilité et d'élégance. Toutes les jointures externes de l'appareil photo sont optimisées et la structure même de l'EOS 7D est ultra résistante : son boîtier solide en alliage de magnésium est protégé par le même revêtement mat robuste que celui des appareils photo de la gamme EOS-1. L'EOS 7D présente en outre les mêmes capacités d'étanchéité que ses cousins de la gamme Canon EOS-1N.


ACCESSOIRES

Comme l'EOS 7D fait partie du système EOS de Canon, il est compatible avec de nombreux accessoires, dont le module GPS GP-E2, les objectifs EF-S légers et le transmetteur sans fil WFT-E5.


Module GPS GP-E2

Le module GPS GP-E2 ajoute des capacités de géolocalisation à l'EOS 7D.

Avec la version 2 de son firmware, l'EOS 7D prend en charge l'utilisation du module GPS GP-E2, initialement proposée avec le reflex numérique Canon EOS 5D Mark III. Cela permet le raccordement câblé du module GPS GP-E2 à l'EOS 7D et offre la possibilité de géolocaliser vos images avec des données de latitude et de longitude dans les champs EXIF.

Transmetteur sans fil WFT-E5

L'EOS 7D fait partie d'un système complexe qui s'adapte à toutes les situations photographiques. L'un des accessoires disponibles est le transmetteur sans fil WFT-E5, qui permet la transmission sans fil d'images à un ordinateur, une capture à distance améliorée, une fonctionnalité de serveur multimédia et la prise de vue liée.

Le transmetteur est compatible avec les normes 802.11a, 802.11b et 802.11g. Il offre ainsi des fonctionnalités de transfert de fichiers sans fil grande vitesse. Pour assurer la compatibilité avec les appareils électroniques sans fil courants, le transmetteur WFT-E5 prend en charge la norme DLNA (Digital Living Network Alliance).

Le transmetteur offre des fonctionnalités de transfert de fichiers sans fil grande vitesse par le biais de trois modes de transmission. Le mode FTP permet de transférer des images vers un serveur FTP. Le mode EOS Utility permet la communication bidirectionnelle entre l'appareil photo et un ordinateur. Quant au mode WFT Server, il permet à un navigateur Web d'afficher les images stockées sur la carte mémoire et de contrôler l'appareil photo.

Autre première à l'époque pour un appareil photo EOS, l'unité WFT-E5 offre à l'EOS 7D Mark III une fonctionnalité de prise de vue liée. Cela signifie qu'un appareil photo maître équipé d'une unité WFT-E5 peut contrôler jusqu'à 10 appareils photo EOS 7D esclaves également équipés d'unités WFT-E5. Ces appareils assujettis peuvent donc être déclenchés à partir de l'appareil photo principal depuis une distance maximale de 100 mètres. Vous pouvez ainsi réaliser des prises de vue d'un sujet sous différents angles simultanément.

Modèle EOS 7D équipé d'une unité WFT-E5 et affichant les réglages WFT sur l'écran LCD arrière.

Grâce au serveur WFT intégré à l'unité WFT-E5 (anciennement mode HTTP), l'EOS se contrôle en Wi-Fi à l'aide d'une connexion HTTP et d'un navigateur Web. Cela signifie que l'affichage de l'objectif de l'appareil photo est retransmis sur le navigateur Web et que vous pouvez modifier les réglages et les fonctions de prise de vue directement depuis ce navigateur ou sur un périphérique tel qu'un smartphone, un iPhone ou un iPod touch.

Clés Bluetooth

À l'instar des unités WFT-E2, WFT-E3 et WFT-E4, le WFT-E5 est équipé d'un port USB plein format, souvent utilisé pour la connexion d'un système GPS. Sur le WFT-E5, ce port USB est compatible avec une clé USB. À l'aide d'une clé USB, vous pouvez ainsi connecter un petit appareil GPS Bluetooth situé dans une poche ou dans l'étui de l'appareil photo afin de géolocaliser toutes les images que vous capturez, sans avoir à connecter de câbles entre le module GPS et l'appareil l'EOS 7D.

Compatibilité avec les objectifs des gammes EF et EF-S

L'appareil photo APS-C EOS 7D multiplie les possibilités en termes d'objectifs, puisqu'il est compatible avec les objectifs Canon EF-S légers et les montures d'objectif EF standard pour système EOS (introduit en 1987).

L'objectif EF-S 18-135 mm f/3,5-5,6 IS 7.5x est un zoom standard pour les appareils photo au format APS-C comme l'EOS 7D. Il intègre un stabilisateur d'image quatre vitesses pour la prise de vue dans des conditions de basse lumière sans risque de flou de bougé.

EF-S 15-85 mm f/3,5-5,6 IS USM

Télézoom grand-angle de haute qualité, l'EF-S 15-85 mm est l'un des deux objectifs fournis avec les kits EOS 7D. Il remplace le zoom EF-S 17-85 mm, pour offrir une focale plus large et une qualité d'image plus élevée. Doté également d'une conception extrêmement robuste, il propose un stabilisateur d'image quatre vitesses, une distance de mise au point minimale de 0,35 m quelle que soit la focale, ainsi qu'un revêtement Super Spectra optimisé pour réduire les reflets et les images fantômes. L'objectif intègre un moteur ultrasonique (USM) haute vitesse avec mise au point manuelle permanente, pour que vous puissiez garder un contrôle optimal sur les options de mise au point.

EF-S 18-135 mm f/3,5-5,6 IS

L'EF-S 18-135 mm f/3,5-5,6 IS, qui prolonge la plage de zoom, est fourni dans l'un des deux kits EOS 7D. Ce zoom standard 7.5x pour les appareils photo au format APS-C couvre les différentes gammes de focales (grand angle à portrait). Il est parfaitement adapté à la prise de vue de paysages, d'événements sportifs, de portraits et autres. Il intègre par ailleurs un stabilisateur d'image quatre vitesses pour la prise de vue dans des conditions de basse lumière sans risque de flou de bougé.