Sélectionnez votre langue
  • Deutsch

    Sämtliche Inhalte auf der CPN-Website sind auf Englisch verfügbar. Einige Inhalte, wie z. B. Produktbeschreibungen, aktuelle Produkteinführungen und einige technische Artikel, sind ebenfalls auf Deutsch, Spanisch, Französisch, Italienisch und Niederländisch erhältlich. Wählen Sie in der Liste oben Ihre Sprache aus, damit sämtliche darin verfügbaren Inhalte automatisch entsprechend Ihrer Wahl dargestellt werden. Ansonsten wird als Standardsprache Englisch verwendet.

  • English

    All content published on the CPN website is available in English. Some content – such as product descriptions, recent product launches and some technical articles – is also available in German, Spanish, French, Italian and Dutch. Choose your language from the list above and all content that is available in your language will automatically be displayed in your language, otherwise the default language will be English.

  • Español

    Todo el contenido publicado en la página web de CPN está disponible en inglés. Parte del contenido –como descripciones de producto, lanzamientos recientes de productos y algunos artículos técnicos– también están disponibles en alemán, español, francés, italiano e holandés. Elija su idioma en la lista anterior y todo el contenido que esté disponible en su idioma aparecerá automáticamente en ese idioma, o , si no, en el idioma predeterminado que es el inglés.

  • Français

    Tout le contenu publié sur le site Web de CPN existe en anglais. Une partie du contenu (comme les descriptions de produit, les lancements récents de produit et certains articles techniques) est également publié en allemand, en espagnol, en français, en italien et en néerlandais. Choisissez la langue dans la liste ci-dessus, et tout le contenu offert dans votre langue s’affiche automatiquement ; par défaut, le reste s’affiche en anglais.

  • Italiano

    Tutti i contenuti pubblicati sul sito CPN sono disponibili in inglese. Alcuni contenuti come descrizioni di prodotto, lanci di prodotti recenti e alcuni articoli tecnici sono disponibili anche in tedesco, spagnolo, francese, italiano e olandese. Seleziona la lingua dall'elenco in alto e automaticamente si visualizzeranno tutti i contenuti disponibili in quella lingua; diversamente la lingua di default sarà l’inglese.

  • Nederlands

    Alle inhoud die op de CPN-website wordt gepubliceerd, is beschikbaar in het Engels. Bepaalde inhoud, zoals productbeschrijvingen, onlangs gelanceerde producten en sommige technische artikelen, zijn ook beschikbaar in het Duits, Spaans, Frans, Italiaans en Nederlands. Kies de taal uit bovenstaande lijst, waarna alle inhoud die beschikbaar is in de gewenste taal, automatisch in die taal wordt weergegeven. Anders is Engels de standaardtaal.

Technique

Le reflex num&eacute;rique<br class="br_visual"> EOS-1D C de 4K expliqu&eacute;

Le reflex numérique
EOS-1D C de 4K expliqué

Avril 2012

Le système EOS cinéma développé par Canon pour les réalisateurs professionnels, lancé en 2011, était une synthèse du savoir-faire technologique de la marque, éprouvé dans l’ensemble de ses catégories de produits. Ceci dans le but de produire un système cinématographique révolutionnaire englobant des caméscopes numériques, des objectifs à monture EF et PL et des appareils photo reflex numériques. Le tout premier reflex numérique du système est l’EOS-1D C de 18,1 mégapixels, qui offre une définition du cinéma numérique de 4K (à 24 im/s). CPN passe en revue l’EOS-1D C pour en expliquer les technologies, les caractéristiques et les avantages clés pour la prise de vidéos et d’images fixes de haute qualité. Veuillez cliquer sur les sous-titres suivants pour en savoir davantage.

SPÉCIFICATIONS CLÉS ET SYSTÈME

L’EOS-1D C est à la fois le tout premier reflex numérique du système EOS cinéma et le tout premier appareil photo de Canon à procurer une définition du cinéma numérique de 4K. Il s’agit d’un reflex numérique de haute qualité, destiné aux secteurs du cinéma et du multimédia.


EOS-1D C — caractéristiques clés

  • Capteur CMOS plein format de 18,1 mégapixels.
  • Tournage de vidéos 4K (24 im/s, 8 bits, 4:2:2, MJPEG).
  • Sortie HDMI non compressée, 1080p, 8 bits, échantillonnage couleur 4:2:2.
  • 1080p à 50/60 im/s.
  • Log-gamma de Canon.
  • Mode de recadrage en Super 35 mm.
  • Affichage double de l’aide à la visualisation.
  • Prise d’images fixes en rafale de 12 im/s, avec un mode à très haute vitesse de 14 im/s.
  • AF à large plage à 61 collimateurs avec 41 collimateurs de type croisé.
  • Capteur RVB de 100 000 pixels avec son propre processeur DIGIC 4.
  • Sensibilité ISO élevée de 25 600 pour les films et de 51 200 pour les images fixes.
  • Écran LCD Clear View II de 8,11 cm (3,2 po) avec mode visée par l’écran.
  • Performance à haute vitesse de deux « DIGIC 5+ », avec une qualité d’image superbe.
  • Deux logements de carte CF.
  • Compatible avec tous les objectifs EF et les flashs Speedlite EX de Canon.

Fonctions vidéo avancées

L’EOS-1D C conserve la fonctionnalité du reflex numérique EOS-1D X de 18,1 mégapixels de Canon, mais intègre aussi une variété de fonctions vidéo avancées. Les fonctions vidéo avancées de l’EOS-1D C seront approfondies dans le présent article, mais elles comprennent l’enregistrement en 4K sur des cartes CF, la prise de vue à haute vitesse en Full HD 1080p à 60p (NTSC) ou à 50p (PAL), la capture en 1080p à 24 im/s, à 25 im/s et à 30 im/s et la capture en 720p à 50 im/s et à 60 im/s.

Entre autres fonctions vidéo à noter, il y a une sortie HDMI non compressée, des options de compression ALL-I (spatiale) ou IPB (temporelle), le log-gamma de Canon, l’affichage double et l’aide à la visualisation et une prise de casque pour le suivi audio.

Définition du cinéma numérique de 4K

Pour satisfaire aux normes du cinéma numérique, l’EOS-1D C peut enregistrer avec une définition de 4K (4096 x 2160) (à 24 im/s). L’EOS-1D C recourt à la compression Motion-JPEG, au format 24p (23,976 im/s) et à l’échantillonnage couleur 4:2:2, YCbCr, 8 bits.

Le cadre d’image pour la vidéo 4K est plus petit que pour la vidéo Full HD et ressemble davantage au cadre utilisé par le reflex numérique EOS-1D Mark IV de Canon en vue de l’enregistrement vidéo. Les films tournés au format de 4K peuvent être visualisés grâce au logiciel fourni dans l’emballage avec l’EOS-1D C. Il faut toutefois mentionner que pendant la lecture, la sortie HDMI ne génère qu’une qualité Full HD, de sorte que les vidéos 4K ne peuvent pas être lues au format 4K par l’intermédiaire du connecteur HDMI.

Les capacités de la vidéo 4K de l’EOS-1D C signifient qu’il est maintenant possible de capturer des images fixes dans la vidéo avec une définition de 8 mégapixels (c.-à-d. une qualité d’image suffisante pour les journaux et certains emplois dans les magazines).

Le capteur AF du reflex numérique EOS-1D C.

Système d’autofocus

L’EOS-1D C est muni d’un capteur AF à 61 collimateurs, qui assure des performances homogènes de la mise au point avec tous les sujets et un éclairage aussi faible que -2 EV. Avec un nombre de collimateurs AF de type croisé allant jusqu’à 41 et un arrangement à double zigzag pour l’ensemble des 61 collimateurs, l’exactitude de la mise au point et la vitesse sont accrues. En conjugaison avec l’algorithme d’AF AI Servo III évolué, le nouveau système gagne également de la stabilité à l’utilisation. La configuration du système en fonction du sujet est des plus faciles. Un outil de configuration AF est prévu dans le menu de l’appareil pour présenter les détails de chaque réglage et donner des exemples d’utilisation.

Capteur AE et RVB de 100 000 pixels

Le système de mesure de l’EOS-1D C comprend un capteur RVB de 100 000 pixels, non seulement capable de mesurer les niveaux de lumière, mais aussi de détecter la couleur d’une scène. La mesure résultante est d’une exactitude encore plus élevée, quelle que soit la couleur du sujet. Ces données sur la couleur et la détection des visages sont aussi exploitées par le système d’autofocus pour améliorer l’exactitude du suivi automatique de mise au point, car l’appareil peut reconnaître un sujet par sa couleur et son contraste au lieu de se fonder uniquement sur le contraste.

Le capteur AE de l’EOS-1D C.

Compatibilité avec les montures d’objectif EF

Depuis le début, le système EOS cinéma a offert une excellente compatibilité avec la large gamme d’objectifs à monture EF de Canon, ainsi qu’avec la monture PL, qui est la monture d’objectif standard dans le secteur cinématographique. De plus, la gamme croissante d’objectifs cinéma de Canon, prêts pour le 4K, est entièrement compatible avec la monture d’objectif EF de l’EOS-1D C.

À son lancement (en novembre 2011), cette série d’objectifs cinéma comprenait quatre zooms (le CN-E 14,5-60 mm T2,6L S (à monture EF), le CN-E 14,5-60 mm T2,6L SP (à monture PL), le CN-E 30-300 mm T2,95-3,7L S (à monture EF), le CN-E 30-300 mm T2,95-3,7L SP (à monture PL)) et trois objectifs à focale fixe et à monture EF (le CN-E 24 mm T1,5L F, le CN-E 50 mm T1,3L F et le CN-E 85 mm T1,3L F). En avril 2012, l’ajout des objectifs suivants a été annoncé : le CN-E 15,5-47 mm T2,8L S (à monture EF), le CN-E 15,5-47 mm T2,8L SP (à monture PL), le CN-E 30-105 mm T2,8L S (à monture EF) et le CN-E 30-105 mm T2,8L SP (à monture PL).

La série d’objectifs cinéma de Canon a été lancée avec sept objectifs, dont cinq à monture EF : le CN-E 14,5-60 mm T2,6L S, le CN-E 30-300 mm T2,95-3,7L S, le CN-E 24 mm T1,5L F, le CN-E 50 mm T1,3L F et le CN-E 85 mm T1,3L F.

Ces objectifs offrent une performance optique de 4K (4096 x 2160 pixels) et une compatibilité avec les capteurs à équivalence en Super 35 mm. Les trois objectifs à focale fixe peuvent être utilisés avec les appareils munis de capteurs plein format 35 mm, ainsi que les appareils de format APS-C et APS-H.

La monture d’objectif EF de Canon a été lancée en 1987, en même temps que le système EOS d’appareils reflex mono-objectif, et la compatibilité avec la monture EF ouvre de nombreuses possibilités créatives. La gamme d’objectifs EF de Canon renferme plus de 60 objectifs différents, avec une plage de focales totale allant de 8 mm à 800 mm. Les multiplicateurs de focale EF 1,4x III et EF 2x III sont également inclus.

Avec le lancement du reflex numérique EOS-1D C, les réalisateurs qui filment déjà en Full HD à l’aide des reflex numériques EOS et des objectifs EF de Canon peuvent effectuer une mise à niveau de leurs systèmes et intégrer le système EOS cinéma dans leur flux de travail pour profiter de ses divers avantages.

Vue du reflex numérique EOS-1D C illustrant la monture d’objectif EF de l’appareil.

Accessoires de tierces parties

L’alliance de fonctionnalités évoluées et de multiples formats d’enregistrement permet l’utilisation de l’EOS-1D C en tant qu’outil principal de tournage. Pour étendre davantage la facilité d’exploitation, de multiples accessoires fabriqués par des sociétés partenaires sont disponibles via la plaque de base de l’appareil (2,5 mm de largeur et 6,5 mm de profondeur).


TRAITEMENT DES IMAGES

Avec un capteur CMOS plein format de Canon et ses technologies de processeur, ainsi que l’enregistrement d’images 4K sur des cartes CF, l’EOS-1D C génère des images pour satisfaire tous les besoins des réalisateurs exigeants et des productions multimédias.


Capteur CMOS de 18,1 mégapixels

L’EOS-1D C inclut un grand capteur CMOS plein format Canon de 18,1 mégapixels pour fournir la remarquable définition du cinéma numérique 4K (à 24 im/s) et des images fixes de haute qualité. Ce capteur offre une taille de pixels beaucoup plus grande que celle rencontrée dans les caméscopes professionnels conventionnels, ce qui améliore la gestion de la luminosité et du bruit vidéo.

Cette capacité à mieux gérer les dynamiques de l’EOS-1D C réduit sensiblement le bruit lorsque l’éclairage est faible. Des images nettes en haute définition sont ainsi obtenues dans les installations avec une lumière naturelle, où les réalisateurs auraient besoin d’un éclairage complémentaire s’ils utilisaient un caméscope conventionnel. La sensibilité accrue de l’EOS-1D C rend possible la prise de vue d’images vidéo à faible bruit à une valeur ISO allant jusqu’à 25 600 ; pour les images fixes, la valeur ISO élevée atteint 51 200.

Le capteur CMOS plein format de 18,1 mégapixels dans l’EOS-1D C possède une taille de pixel plus grande que celle des caméscopes professionnels conventionnels, ce qui améliore la collecte de la lumière et fournit une sensibilité élevée ainsi qu’un faible bruit.

Grâce à une nouvelle structure de photodiodes, le grand capteur CMOS possède une vitesse de lecture supérieure et une capacité accrue de fournir une vaste plage dynamique. Contrairement aux CCD, qui lisent tous les pixels d’un coup, les capteurs CMOS balaient une ligne à la fois. Par conséquent, lors de la prise de vue de sujets en mouvement rapide, la partie de l’image où le mouvement est le plus perceptible risque d’être déformée en oblique. Cette « inclinaison due au balayage vertical » est une faiblesse inhérente aux capteurs CMOS. Le mode de lecture à haute vitesse développé par Canon réduit sensiblement l’inclinaison due au balayage vertical (Rolling Shutter Skew) pour fournir une reproduction réaliste des sujets en mouvement.

Pour la prise d’images fixes, le capteur plein format livre la même performance de première classe que le reflex numérique EOS-1D X.

DEUX processeurs « DIGIC 5+ »

L’EOS-1D C est muni de deux processeurs « DIGIC 5+ » haut de gamme, qui sont trois fois plus rapides que les processeurs DIGIC 5, déjà puissants. En fait, l’EOS-1D C contient toujours un processeur DIGIC 4 (le processeur principal de l’EOS 5D Mark II), qui est entièrement consacré au système de mesure de l’exposition de l’appareil.

Les deux processeurs « DIGIC 5+ » de l’EOS-1D C offrent divers avantages, notamment le traitement RAW et la conversion analogique-numérique de 14 bits.

Les avantages des deux processeurs « DIGIC 5+ » sont grands. Leur puissance de traitement supérieure autorise un traitement des images plus complexe pour améliorer la qualité d’image, ainsi que l’ajout de fonctions comme la prise d’expositions multiples, la correction des aberrations chromatiques de l’objectif, les options de compression pour le tournage de vidéos et la compatibilité avec les cartes mémoire UDMA.

Dans le cas des images fixes, le traitement RAW et le montage à même l’appareil sont possibles, tandis que la conversion analogique-numérique de 14 bits assure une progression douce des luminances dans l’image.

Log-gamma de Canon

Le log-gamma de Canon a été introduit dans les caméscopes numériques EOS C300 et C300 PL, et il est également intégré à l’EOS-1D C pour autoriser le montage mixte d’images provenant de différents appareils et faciliter la correction des couleurs.

L’EOS-1D C permet aux utilisateurs d’ajuster la qualité d’image de façon à égaler celle des caméscopes professionnels et des reflex numériques EOS ; il offre en outre le log-gamma de Canon, qui autorise une qualité d’image neutre avec un contraste et une netteté sobres pour obtenir une vaste plage dynamique allant jusqu’à 800 % environ et une liberté maximale lors du montage et du traitement de post-production.

Écran de menu du log-gamma de Canon illustrant les options de réglage sur l’EOS-1D C.

Le log-gamma de Canon produit une image plane et foncée (contrairement aux images vidéo habituelles), et les caractéristiques suivantes sont également évidentes en ce qui concerne la reproduction en couleur :

  1. La réduction du bruit pendant la correction des couleurs est possible (surtout visible dans les zones foncées). La saturation, quant à elle, est optimisée.
  2. La correction des couleurs est plus flexible et permet de reproduire les couleurs plus fidèlement, avec un minimum de teintage.
  3. La précision des couleurs (en particulier les tons chair) et le suivi continu permettent d’obtenir des dégradés naturels.

CONTRÔLE CRÉATIF

L’EOS-1D C fournit aux réalisateurs le plein contrôle de tous les aspects de la capture d’image (des cadences de prise de vue aux options de cadrage d’image et de la grande latitude d’exposition aux options personnalisées de prise de vue) pour réaliser des films créatifs de qualité.


Modes d’enregistrement et enregistrement à cadence variable

En plus de ses capacités de définition du cinéma numérique de 4K (à 24 im/s), le reflex numérique EOS-1D C peut enregistrer aux modes 1080p et 720p en prenant à la fois en charge les cadences de prise de vue standard PAL et NTSC. Ces cadences incluent 1080p à 24 im/s, à 25 im/s et à 50 im/s pour PAL et 1080p à 24 im/s, à 30 im/s et à 60 im/s pour NTSC. L’enregistrement 720p est également offert à 50 im/s (PAL) et à 60 im/s (NTSC). Le 1080p aux options de 50 im/s ou de 60 im/s est idéal pour capturer l’action rapide ou filmer au ralenti.

Schéma illustrant les « zones de prise de vue » de l’EOS-1D C (JPEG large, 4K, recadrage en Super 35 mm, Full HD et HD) en relation avec la taille du capteur plein format de l’appareil.

Faible profondeur de champ

Tout comme ses illustres prédécesseurs, l’EOS 5D Mark II et l’EOS-1D X, qui possèdent des capacités de tournage en Full HD, le reflex numérique EOS-1D C est muni d’un capteur plein format qui donne la possibilité créative de travailler avec une profondeur de champ incroyablement faible lors du tournage de films.

Fonction de recadrage en Super 35 mm

L’EOS-1D C est équipé d’un capteur plein format. Toutefois, pour les caméramans qui maîtrisent davantage la prise de vue avec des appareils à capteur Super 35 mm (comme l’EOS C300), il offre également une fonction de recadrage en Super 35 mm, Full HD, aux cadences de 24p, de 25p et de 30p. L’angle de champ de l’image est d’environ 1,6 fois la focale décrite sur l’objectif.


Accessoires du système

Les possibilités créatives de l’EOS-1D C sont considérablement accrues par sa compatibilité avec le large éventail d’objectifs pour reflex à monture EF de Canon, la gamme croissante d’objectifs cinéma à monture EF de Canon, la gamme de flashs Speedlite EX et les autres accessoires du système EOS, comme le transmetteur sans fil WFT-E6.

Objectifs cinéma

Les objectifs cinéma de Canon utilisent un diaphragme d’ouverture à 11 lamelles capable de produire des effets créatifs comme un flou doux.

La gamme d’objectifs cinéma de Canon offre aussi un certain nombre d’avantages de traitement et de possibilités créatives lors de la prise de vue avec l’EOS-1D C. Les caractéristiques clés des objectifs incluent l’emploi d’un diaphragme d’ouverture à 11 lamelles qui procure un flou doux et attrayant. Les zooms présentent des marques pour le zoom, la mise au point et l’iris, gravées sur des surfaces inclinées pour être facilement lisibles de l’arrière de l’appareil.

Les objectifs emploient un verre à faible indice de dispersion, qui réduit efficacement les aberrations chromatiques, ainsi que des lentilles asphériques de grand diamètre. L’ensemble de ces technologies rend les objectifs capables de livrer une imagerie haute définition, du centre de l’image vers les bords extérieurs.

Les objectifs peuvent être utilisés avec les accessoires manuels et électroniques standard du secteur cinématographique, ainsi qu’avec des porte-caches. Le diamètre de lentille avant harmonisé et les positions d’équipement uniformes éliminent le besoin d’ajuster ou de déplacer les accessoires lorsque vous remplacez les objectifs par un autre de la série d’objectifs cinéma.

FONCTIONNEMENT DE L’APPAREIL

L’EOS-1D C possède un design de reflex numérique compact, une tenue en main superbe, des commandes personnalisables et une construction durable pour vous permettre de capturer l’image désirée dans toutes les situations, qu’il s’agisse de tourner des vidéos 4K ou de prendre des images fixes de haute qualité.


Design de boîtier de reflex numérique compact

L’EOS-1D C possède un boîtier compact de reflex numérique qui offre une tenue en main superbe et, comme les reflex numériques EOS l’ayant précédé, un maximum de maniabilité lors des prises de vue dans les espaces restreints, sans aucun compromis sur la qualité. L’appareil ne mesure que 158 x 163,3 x 82,7 mm (LxHxP), ce qui autorise les contre-plongées, les prises de vue le long des murs et les plans normaux dans les espaces clos.


L’EOS-1D C possède un boîtier compact ne mesurant que 158 x 163,3 x 82,7 mm (LxHxP), ce qui autorise une prise de vue facile à des angles serrés et dans les petits espaces.

L’appareil possède un boîtier durable en alliage de magnésium pour résister aux rigueurs de l’utilisation quotidienne. Les joints protecteurs étanches empêchent la poussière et l’eau de s’infiltrer, ce qui permet aux réalisateurs et aux photographes de travailler dans des conditions météorologiques très variées. Les joints étanches englobent la griffe avec contact et les accessoires compatibles de l’appareil photo.

L’obturateur de l’appareil a une longue durée de vie : 400 000 actionnements selon les tests sur la prise d’images fixes.

Fonctionnement personnalisé

Le fonctionnement de l’EOS-1D C peut être personnalisé pour répondre aux besoins de différents utilisateurs. Sur l’appareil, huit boutons personnalisables peuvent servir à mettre au bout de vos doigts les fonctions que vous utilisez le plus. Vous pouvez également enregistrer vos réglages préférés sur une carte CF pour les transférer vers d’autres appareils photo EOS-1D C de Canon.

Avec le système « Mon menu » de l’EOS-1D C, vous pouvez sélectionner et stocker jusqu’à 14 de vos éléments de menu les plus fréquemment utilisés ; par une simple pression d’un bouton, vous pouvez accéder rapidement à ces réglages en cours de prise de vue. Tout comme les configurations de bouton, vous pouvez enregistrer les réglages Mon menu sur une carte CF et les charger sur d’autres appareils.

Le fonctionnement de l’appareil peut être affiné en utilisant quelques-unes des 31 fonctions personnalisées de l’EOS-1D C.

Le panneau Clear View LCD II de 8,11 cm (3,2 po) et de 1,04 million de points, ultra-net et haute qualité, qui est situé à l’arrière de l’EOS-1D C, permet de contrôler facilement la composition de la scène.

Panneau Clear View LCD II haute qualité

L’EOS-1D C comporte un grand écran arrière Clear View LCD II de 8,11 cm (3,2 po) avec une définition de 1,04 million de points. Il a la même construction que l’écran LCD du reflex numérique EOS-1D X, sans espace entre la couverture protectrice en verre et le LCD. En l’absence de jeu, il n’y a pas d’air sous le verre. La réfraction et la réflexion sont ainsi réduites. La surface de la couverture en verre a également été traitée avec le même revêtement antireflet.


FLUX DE TRAVAIL DE PRODUCTION

Avec une définition du cinéma numérique de 4K (à 24 im/s), de multiples options d’enregistrement, l’enregistrement de fichiers sur cartes CF... et plus encore, l’EOS-1D C livre des vidéos 4K magnifiques, ainsi que la compatibilité et la flexibilité du flux de travail du tournage de films.


Définition du cinéma numérique de 4K

À l’automne 2008, Canon a introduit la prise de vue en Full HD dans sa gamme de reflex numériques avec l’EOS 5D Mark II, et au début de 2010, Canon a annoncé un codec Full HD MPEG-2, 4:2:2, de 50 Mbit/s, qui enregistre au format de fichier standard MXF (Material eXchange Format), pour ses caméscopes numériques. Le pas suivant à faire dans la technologie du cinéma numérique de Canon est l’introduction de la prise de vue avec une définition du cinéma numérique de 4K dans l’EOS-1D C.

La définition du cinéma numérique de 4K à 24 images par seconde (im/s) correspond à la cadence de prise de vue des caméras cinématographiques pour procurer une compatibilité élevée avec les flux de travail courants dans le domaine de la production de films.

Méthodes de compression ALL-I et IPB

Les choix de méthode de compression de l’EOS-1D C sont les mêmes qu’avec le reflex numérique EOS-1D X de Canon, soit la compression ALL-I (spatiale) ou IPB (temporelle). Lors du tournage de films, les images capturées sont généralement réparties en images-clés ou intra-images et en images prédites. Ces intra-images servent d’images de référence pour faciliter la compression.

Le B d’IPB renvoie à la compression bidirectionnelle. Avec l’IPB, la compression différentielle est effectuée en prédisant le contenu des images futures, par référence aux images capturées antérieurement et subséquemment. Comme avec la méthode de compression IPP utilisée dans les reflex numériques EOS précédents, certaines données sont stockées dans un groupe d’images (GOP ou « Group Of Pictures »). Le montage image par image entraîne par conséquent une baisse de la qualité d’image. Lorsque vous utilisez l’IPB, le montage de la vidéo à même l’appareil pour couper les clips ne peut être effectué qu’en incréments d’une seconde.

La compression ALL-I est conçue pour les utilisateurs qui travaillent dans des systèmes de montage haut de gamme ou ceux qui recherchent la qualité la plus élevée. ALL-I signifie « intra-image » et diffère de l’IPB et de l’IPP parce que toutes les images capturées sont traitées comme des intra-images (images-clés). Les images sont encore toutes comprimées, mais il n’y a pas de compression supplémentaire, car chaque image est considérée comme une image individuelle.

Lors d’un tournage employant la compression ALL-I, la taille des fichiers est environ trois fois plus grande qu’avec l’IPB, et il est plus facile de modifier une image individuelle sans en dégrader la qualité. En dépit de la taille supérieure des fichiers, la vidéo comprimée ALL-I exige en réalité moins de puissance de traitement informatique que l’IPB ou l’IPP, ce qui facilite la lecture sur les ordinateurs de faible rendement. En effet, aucun rendu n’est nécessaire pour extrapoler les données à partir des GOP utilisés par l’IPP et l’IPB.

Écran de menu de l’EOS-1D C illustrant les tailles d’enregistrement vidéo et les méthodes de compression.

Code temporel

L’EOS-1D C a la capacité d’appliquer un code temporel suivant la norme Heure:Minute:Seconde:Image définie par la Society of Motion Picture and Television Engineers (SMPTE). Les images sont comptées de 00 à 29 ; si, par exemple, vous filmez à 30 im/s, le compte d’images monte jusqu’à 29, puis 1 seconde est ajoutée à la 30e image pour recommencer à partir de 00.

Le code temporel peut être réglé de quatre façons. Le réglage par défaut est le compteur progressif. Avec le compteur progressif, on peut choisir entre deux options : Défil.enr. ou Défil. libre. Avec le défilement en enregistrement, le code temporel n’avance qu’au fil de l’enregistrement d’un film. Lors d’un tournage avec un seul appareil, cela s’avère utile, car l’organisation des clips en ordre chronologique est facilité. Avec le défilement en enregistrement, le code temporel continue de tourner même si la carte mémoire est remplacée par une nouvelle. Puisque la durée totale de prise de vue est enregistrée, le compte n’est pas réinitialisé, même si un fichier vidéo est supprimé ou que la carte mémoire est formatée.

Avec le défilement libre, le code temporel continue de tourner, même si aucun fichier vidéo n’est en cours d’enregistrement. Cette option est utile lors d’un tournage avec plusieurs appareils. En utilisant la fonction de synchronisation du temps de l’EOS-1D C, plusieurs appareils peuvent être réglés à la même heure pour que tous les fichiers capturés aient le même point de départ dans le code temporel. Lors du montage pour réunir les images, les clips peuvent ensuite être classés par ordre chronologique.

La deuxième option des réglages de code temporel est le « réglage de l’heure de démarrage ». Vous avez ici la possibilité de définir le code temporel de départ (HH:MM:SS:FF) en le saisissant manuellement. Vous pouvez également remettre le code temporel à 00:00:00:00 grâce à la réinitialisation ou vous pouvez régler le code temporel sur l’heure actuelle de l’appareil avec les champs HH:MM:SS.

La troisième option est Cont.enr. vidéo avec les options de la durée d’enregistrement et du code temporel. Avec la durée d’enregistrement, le temps écoulé depuis le début du tournage s’affiche sur l’écran LCD arrière au cours de l’enregistrement du film. Avec le code temporel, c’est ce code qui s’affiche pendant l’enregistrement du film.

La dernière option est « Cont. Lect. Vidéo ». Dans ce réglage, les deux options sont la durée de lecture et le code temporel, et elles déterminent ce qui s’affiche pendant la lecture du film sur l’appareil photo. Avec la durée de lecture, le temps écoulé depuis le début de la prise de vue s’affiche sur l’écran LCD arrière pendant la lecture. Avec le réglage du code temporel, c’est le code temporel associé qui s’affiche pendant la lecture.

Schéma illustrant le flux de travail de l’EOS-1D C en cas d’utilisation de la sortie HDMI vers un enregistreur externe.

Sortie HDMI non compressée

L’EOS-1D C comporte une sortie HDMI YCbCr, 4:2:2 et 8 bits non compressée, ce qui permet d’enregistrer directement les films sur un enregistreur externe. Les cadences de prise de vue de la sortie peuvent être réglées sur « Auto/24p/50i/60i » selon l’enregistreur externe. Notez que l’enregistrement de vidéos 4K sur un enregistreur externe n’est pas possible par la sortie HDMI. L’enregistrement en 4K n’est effectué que sur les cartes CF internes, et une conversion au format Full HD se produit lors d’une visualisation par HDMI.

Affichage simultané sur le moniteur et par l’intermédiaire de la sortie HDMI

Contrairement à l’EOS-1D X, le reflex numérique EOS-1D C permet de visualiser simultanément les images sur l’écran LCD à l’arrière de l’appareil et un périphérique externe branché à la prise HDMI de l’appareil.

Intégration transparente aux flux de travail

L’EOS-1D C s’intègre avec aisance aux flux de travail standard existants et est compatible avec la plupart des logiciels de montage non linéaire (NLE) professionnels généralement utilisés.

L’enregistrement sur la mémoire interne peut transformer votre façon de travailler, car il accroît l’efficacité et abaisse les coûts. Pour archiver les vidéos ou les charger en vue du montage, il suffit de connecter un lecteur de carte CF convenable à un ordinateur via USB.

Les vidéos peuvent être parcourues et visualisées facilement sur l’appareil à partir de miniatures de chaque scène, ce qui épargne du temps lors d’une prise de vue.

Vue latérale de l’EOS-1D C illustrant les prises d’entrée et de sortie, telles que les prises HDMI, sortie AV, numérique, télécommande, entrée audio et casque.

Prises d’entrée

Sur le côté gauche de l’EOS-1D C, vous trouverez les prises de sortie HDMI, sortie AV (PAL/NTSC), numérique, télécommande. La prise HDMI autorise une sortie simultanée, par exemple vers un enregistreur externe et un moniteur externe.

Prises audio

La qualité du son et le design sonore sont essentiels à la production finale et dépendent au même degré du matériel d’enregistrement pour assurer la création de fichiers utilisables propres pour le montage. L’EOS-1D C est muni d’une prise de sortie casque de 3,5 mm et d’une mini-prise d’entrée pour un microphone externe.


FLUX DE TRAVAIL DE POST-PRODUCTION

L’EOS-1D C de Canon autorise l’enregistrement d’images 4K d’une qualité incroyable sur des cartes CF, offre une intégration transparente dans les flux de travail de NLE existants et livre des fichiers numériques robustes qui se prêtent facilement aux travaux importants de post-production.


Intégration aux flux de travail

Lors de la post-production, la vision des réalisateurs devient réalité. Avec l’appareil EOS-1D C, vos fichiers images peuvent être assujettis à n’importe quel traitement de post-production.

L’EOS-1D C accueille deux cartes CF dans le logement sur le côté droit de l’appareil photo.

Enregistrement de fichiers sur cartes CF

Plutôt que de faire appel à des systèmes de stockage exclusifs et coûteux, l’EOS-1D C utilise deux logements permettant d’enregistrer sur des cartes CompactFlash (CF) rentables et en vente partout. Les cartes CF facilitent les durées de transfert qui optimisent les flux de travail lors du déplacement de fichiers vers des systèmes de montage non linéaire (NLE).

Fichiers standard robustes de haute qualité

L’EOS-1D C de Canon offre un éventail puissant d’options de fichier : les Motion JPEG 4K et la vidéo Full HD 60p H.264 enregistrée sur des cartes CF pour télécharger directement les images vers des serveurs en vue du montage en ligne. La sortie HDMI permet d’enregistrer des images 4:2:2 non compressées sur des enregistreurs externes pour le montage en ligne ou hors ligne avec des logiciels standard de montage non linéaire.

Que les réalisateurs professionnels effectuent un premier montage de clips enregistrés sur un seul appareil ou qu’ils réunissent des vues à code temporel tirées de plusieurs appareils synchronisés, ils dépendent entièrement de la qualité d’image générée par les appareils pour arriver au look final imaginé.

Schéma illustrant le principal flux de travail de l’EOS-1D C pour les productions cinématographiques, de l’appareil au logiciel final.

Avec le montage non linéaire (NLE), les effets spéciaux numériques et les processus de post-production, les fichiers images doivent être robustes pour tolérer des modifications et des enregistrements multiples. L’appareil photo EOS-1D C de Canon produit des images d’une qualité incroyable avec ses capacités du cinéma numérique de 4K, ainsi que des fichiers numériques assez robustes pour une post-production importante.

Logiciels fournis pour la lecture en 4K

L’EOS-1D C est en outre accompagné de logiciels permettant la visualisation à l’écran des vidéos filmées au format 4K.