Sélectionnez votre langue
  • Deutsch

    Sämtliche Inhalte auf der CPN-Website sind auf Englisch verfügbar. Einige Inhalte, wie z. B. Produktbeschreibungen, aktuelle Produkteinführungen und einige technische Artikel, sind ebenfalls auf Deutsch, Spanisch, Französisch, Italienisch und Niederländisch erhältlich. Wählen Sie in der Liste oben Ihre Sprache aus, damit sämtliche darin verfügbaren Inhalte automatisch entsprechend Ihrer Wahl dargestellt werden. Ansonsten wird als Standardsprache Englisch verwendet.

  • English

    All content published on the CPN website is available in English. Some content – such as product descriptions, recent product launches and some technical articles – is also available in German, Spanish, French, Italian and Dutch. Choose your language from the list above and all content that is available in your language will automatically be displayed in your language, otherwise the default language will be English.

  • Español

    Todo el contenido publicado en la página web de CPN está disponible en inglés. Parte del contenido –como descripciones de producto, lanzamientos recientes de productos y algunos artículos técnicos– también están disponibles en alemán, español, francés, italiano e holandés. Elija su idioma en la lista anterior y todo el contenido que esté disponible en su idioma aparecerá automáticamente en ese idioma, o , si no, en el idioma predeterminado que es el inglés.

  • Français

    Tout le contenu publié sur le site Web de CPN existe en anglais. Une partie du contenu (comme les descriptions de produit, les lancements récents de produit et certains articles techniques) est également publié en allemand, en espagnol, en français, en italien et en néerlandais. Choisissez la langue dans la liste ci-dessus, et tout le contenu offert dans votre langue s’affiche automatiquement ; par défaut, le reste s’affiche en anglais.

  • Italiano

    Tutti i contenuti pubblicati sul sito CPN sono disponibili in inglese. Alcuni contenuti come descrizioni di prodotto, lanci di prodotti recenti e alcuni articoli tecnici sono disponibili anche in tedesco, spagnolo, francese, italiano e olandese. Seleziona la lingua dall'elenco in alto e automaticamente si visualizzeranno tutti i contenuti disponibili in quella lingua; diversamente la lingua di default sarà l’inglese.

  • Nederlands

    Alle inhoud die op de CPN-website wordt gepubliceerd, is beschikbaar in het Engels. Bepaalde inhoud, zoals productbeschrijvingen, onlangs gelanceerde producten en sommige technische artikelen, zijn ook beschikbaar in het Duits, Spaans, Frans, Italiaans en Nederlands. Kies de taal uit bovenstaande lijst, waarna alle inhoud die beschikbaar is in de gewenste taal, automatisch in die taal wordt weergegeven. Anders is Engels de standaardtaal.

Technique

01 of 18

L'EOS 5D MARK III MOVIE

Previous
Next
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF300mm f/2.8L IS II USM |Shutter speed: 1/4000sec |Aperture: f/4.5 |ISO speed: 200 |Shooting mode: Manual exposure |Metering mode: Evaluative |Focusing mode: AI Servo AF |AF area select mode: Manual selection |Drive mode: High-speed continuous shooting |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Standard |Sharpness: 3 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF17-40mm f/4L USM |Focal length: 17mm |Shutter speed: 1/125sec |Aperture: f/11 |ISO speed: 200 |Shooting mode: Aperture-Priority AE |Metering mode: Evaluative |Exposure compensation: -1/3 |Focusing mode: One-Shot AF |Drive mode: High-speed continuous shooting |Exposure setting: HDR Art Vivid |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Landscape |Sharpness: 4 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF135mm f/2L USM |Shutter speed: 1/250sec |Aperture: f/2.8 |ISO speed: 100 |Shooting mode: Aperture-Priority AE |Metering mode: Centre-Weighted Average |Focusing mode: One-Shot AF |AF area select mode: Manual selection |Drive mode: Single shooting |Exposure compensation: +1/3 |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Portrait |Sharpness: 2 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Standard |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF100mm f/2.8L Macro IS USM |Shutter speed: 1/125sec |Aperture: f/11 |ISO speed: 100 |Shooting mode: Manual exposure |Metering mode: Evaluative |Focusing mode: Manual |Drive mode: Single shooting |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Colour Temperature (5200K) |Picture Style: Standard |Sharpness: 3 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Dust Delete Data: No
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF70-300mm f/4-5.6L IS USM |Focal length: 78mm |Shutter speed: 1/640sec |Aperture: f/8 |ISO speed: 100 |Shooting mode: Manual exposure |Metering mode: Partial |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Daylight |AF mode: One-Shot AF |AF area select mode: Spot AF |Drive mode: Single shooting |Picture Style: Landscape |Sharpness: 4 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF17-40mm f/4L USM |Focal length: 24mm |Shutter speed: 1/4sec |Aperture: f/8 |ISO speed: 1600 |Shooting mode: Aperture-Priority AE |Metering mode: Evaluative |Exposure compensation: 0 |Focusing mode: One-Shot AF |Drive mode: High-speed continuous shooting |Exposure setting: HDR Art Standard |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Landscape |Sharpness: 4 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF24-70mm f/2.8L USM |Focal length: 25mm |Shutter speed: 1/100sec |Aperture: f/5.6 |ISO speed: 100 |Shooting mode: Manual exposure |Metering mode: Evaluative |Focusing mode: Manual |Drive mode: Single shooting |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Portrait |Sharpness: 2 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF400mm f/2.8L IS USM |Shutter speed: 1/30sec |Aperture: f/5.6 |ISO speed: 1600 |Shooting mode: Aperture-Priority AE |Metering mode: Evaluative |Exposure compensation: -1 1/3 |Focusing mode: One-Shot AF |AF area select mode: Manual selection |Drive mode: Single shooting |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Standard |Sharpness: 3 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: Adobe RGB (1998) |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Disabled |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF70-300mm f/4-5.6L IS USM |Focal length: 76mm |Shutter speed: 1/500sec |Aperture: f/8 |ISO speed: 400 |Shooting mode: Aperture-Priority AE |Metering mode: Evaluative |Exposure compensation: -1/3 |Focusing mode: One-Shot AF |AF area select mode: Spot AF |Drive mode: Single shooting |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Landscape |Sharpness: 4 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Low |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF300mm f/2.8L IS II USM |Shutter speed: 1/640sec |Aperture: f/8 |ISO speed: 200 |Shooting mode: Manual Exposure |Metering mode: Evaluative |AE lock: On |Focusing mode: AI Servo AF |AF area select mode: AF Point expansion |Drive mode: High-speed continuous shooting |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Colour Temperature (5200K) |Picture Style: Standard |Sharpness: 3 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF16-35mm f/2.8L II USM |Focal length: 35mm |Shutter speed: 1/25sec |Aperture: f/8 |ISO speed: 25,600 |Shooting mode: Aperture-Priority AE |Metering mode: Evaluative |Exposure compensation: 0 |Focusing mode: One-Shot AF |AF area select mode: Spot AF |Drive mode: Self-timer operation |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Landscape |Sharpness: 4 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Low |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF400mm f/2.8L IS USM |Shutter speed: 1/800sec |Aperture: f/4 |ISO speed: 100 |Shooting mode: Aperture-Priority AE |Metering mode: Evaluative |Exposure compensation: -1 |Focusing mode: One-Shot AF |AF area select mode: Manual selection |Drive mode: Single shooting |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Standard |Sharpness: 3 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: Adobe RGB (1998) |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Disabled |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF24-105mm f/4L IS USM |Focal length: 85mm |Shutter speed: 1/160sec |Aperture: f/8 |ISO speed: 100 |Shooting mode: Aperture-Priority AE |Metering mode: Evaluative |Exposure compensation: -1/3 |Focusing mode: One-Shot AF |AF area select mode: Spot AF |Drive mode: Single shooting |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Standard |Sharpness: 3 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: TS-E17mm f/4L |Shutter speed: 1/60sec |Aperture: f/8 |ISO speed: 800 |Shooting mode: Aperture-Priority AE |Metering mode: Evaluative |Exposure compensation: 0 |Focusing mode: Manual |Drive mode: Single shooting |Exposure setting: HDR Natural |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Landscape |Sharpness: 4 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF70-200mm f/2.8L IS II USM |Focal length: 200mm |Shutter speed: 1/125sec |Aperture: f/10 |ISO speed: 100 |Shooting mode: Manual exposure |Metering mode: Centre-Weighted Average |Focusing mode: One-Shot AF |AF area select mode: Manual selection |Drive mode: Single shooting |Exposure setting: Multiple Exposure (Bright) |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Portrait |Sharpness: 2 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Disabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF16-35mm f/2.8L II USM |Focal length: 18mm |Shutter speed: 1/5sec |Aperture: f/8 |ISO speed: 6400 |Shooting mode: Aperture-Priority AE |Metering mode: Evaluative |Exposure compensation: 0 |Focusing mode: Manual |Drive mode: Self-timer operation |Aspect ratio: 3:2 |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Auto |Picture Style: Landscape |Sharpness: 4 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Enabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: On
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Focal length: 50mm |Shutter speed: 1/3200sec |Aperture: f/8 |ISO speed: 400 |Shooting mode: Manual exposure |Metering mode: Evaluative |Focusing mode: Manual |Drive mode: Low-speed continuous shooting |Exposure setting: Multiple Exposure (Dark) |Image quality: Fine |White Balance mode: Colour Temperature (5200K) |Picture Style: Standard |Sharpness: 3 |Contrast: 0 |Saturation: 0 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |RAW image processing: Enabled |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Disabled |Chromatic Aberration Correction: Disabled |Distortion Correction: Disabled |Dust Delete Data: No
Exif Data
Camera: EOS 5D Mark III |Lens: EF85mm f/1.2L II USM |Shutter speed: 1/1000sec |Aperture: f/8 |ISO speed: 6400 |Shooting mode: Manual exposure |Metering mode: Spot metering |Focusing mode: Manual |Drive mode: High-speed continuous shooting |Exposure setting: Multiple exposure |Image quality: Fine |Flash: Off |FE lock: Off |White Balance mode: Colour Temperature (2500K) |Picture Style: Portrait |Sharpness: 2 |Contrast: 2 |Saturation: 1 |Colour tone: 0 |Colour space: sRGB |Auto Lighting Optimizer: Disabled |Peripheral Illumination Correction: Disabled |Dust Delete Data: No |Live View Shooting: Off
Exif Data

Oyster fisherman. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF24-70mm f/2.8L USM zoom lens at a focal length of 30mm. The exposure was 1/200sec at f/10, ISO 100.

Caption

© Brent Stirton/Reportage by Getty images

Oyster fishing grounds. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF16-35mm f/2.8L II USM zoom lens at a focal length of 19mm. The exposure was 1/250sec at f/10, ISO 100.

Caption

© Brent Stirton/Reportage by Getty images

Oyster fishermen wading through water. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF16-35mm f/2.8L II USM zoom lens, at a focal length of 32mm. The exposure was 1/250sec at f/10, ISO 100.

Caption

© Brent Stirton/Reportage by Getty images

An oyster fisherman sorts through the catch. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF16-35mm f/2.8L II USM zoom lens at a focal length of 33mm. The exposure was 1/250sec at f/6.3, ISO 6400.

Caption

© Brent Stirton/Reportage by Getty images

Portrait of an oyster fisherman. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF35mm f/1.4L USM lens, the exposure was 1/250sec at f/4, ISO 400.

Caption

© Brent Stirton/Reportage by Getty images

An oyster fisherman at work. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF16-35mm f/2.8L II USM zoom lens at a focal length of 19mm. The exposure was 1/250sec at f/7.1, ISO 400.

Caption

© Brent Stirton/Reportage by Getty images

French seascape. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF70-200mm f/2.8L IS II USM zoom lens at a focal length of 200mm. The exposure was 1/500sec at f/5.6, ISO 800.

Caption

© Brent Stirton/Reportage by Getty images

Portrait of Radball players. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF24-70mm f/2.8L USM zoom lens at a focal length of 28mm. The exposure was 1/125sec at f/9, ISO 100.

Caption

© Brent Stirton/Reportage by Getty images

Radball players battle for the ball in daylight conditions. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF16-35mm f/2.8L II USM zoom lens at a focal length of 20mm. The exposure was 1/80sec at f/4.5, ISO 100.

Caption

© Brent Stirton/Reportage by Getty images

Radball being played in low light. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF24mm f/1.4L II USM lens, the exposure was 1/250sec at f/2.2, ISO 12,800.

Caption

© Brent Stirton/Reportage by Getty images

People walking on the beach at Lytham St. Annes, England. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF50mm f/1.2L USM zoom lens, the exposure was 1/500sec at f/11, ISO 800.

Caption

© Jeff Ascough

Beachscape at Lytham St. Annes, England. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF50mm f/1.2L USM lens, the exposure was 1/8000sec at f/1.8, ISO 200.

Caption

© Jeff Ascough

Seascape at Lytham St. Annes, England. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF24-70mm f/2.8L II USM zoom lens at a focal length of 27mm. The exposure was 1/2500sec at f/16, ISO 800.

Caption

© Jeff Ascough

Seawall at Blackpool, England. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF50mm f/1.2L USM lens, the exposure was 1/8000sec at f/13, ISO 800.

Caption

© Jeff Ascough

Child with birds at Lytham St. Annes, England. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF24-70mm f/2.8L USM zoom lens at a focal length of 59mm. The exposure was 1/800sec at f/11, ISO 800.

Caption

© Jeff Ascough

Seawall at night, Blackpool, England. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF50mm f/1.2L USM lens, the exposure was 1/160sec at f/3.5, ISO 12,800.

Caption

© Jeff Ascough

Beach and pier at Blackpool, England. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF50mm f/1.2L USM lens, the exposure was 1/200sec at f/3.5, ISO 6400.

Caption

© Jeff Ascough

People on the seafront at Blackpool, England. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF50mm f/1.2L USM lens, the exposure was 1/5000sec at f/8, ISO 200.

Caption

© Jeff Ascough

Seafront and big wheel at Blackpool, England. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF50mm f/1.2L USM lens, the exposure was 1/5000sec at f/9, ISO 200.

Caption

© Jeff Ascough

Seafront and pier at Blackpool, England. Shot on the EOS 5D Mark III with an EF16-35mm f/2.8L II USM lens at a focal length of 22mm. The exposure was 1/1600sec at f/10, ISO 400.

Caption

© Jeff Ascough

Showcases
  • L'EOS 5D MARK III MOVIE
  • EOS 5D MARK III ‘RADBALL’ MOVIE
  • EOS 5D MARK III IMAGE PORTFOLIO
  • CANON AMBASSADOR BRENT STIRTON
  • CANON AMBASSADOR
    JEFF ASCOUGH
Mars 2012

L'appareil photo reflex numérique Canon EOS 5D Mark III est attendu avec une grande impatience par les photographes professionnels et amateurs. C'est un appareil qui s'appuie sur les technologies présentées pour la première fois dans l'appareil phare de la gamme Canon, à savoir le reflex numérique EOS-1D X. Avec son capteur CMOS full frame de 22,3 millions de pixels, une vitesse de prise de vue maximale de six images par seconde (im./s), un système autofocus à 61 collimateurs et les mêmes fonctions vidéo que l'EOS-1D X, cet appareil photo séduira aussi bien les photographes que les cinéastes. CPN se penche en détail sur l'EOS 5D Mark III pour vous présenter ses technologies, ses caractéristiques et ses capacités photographiques et vidéo.


CARACTéRISTIQUES PRINCIPALES

L'EOS 5D Mark III est un appareil photo reflex numérique impressionnant qui reprend les fonctionnalités héritées de son légendaire prédécesseur, l'EOS 5D Mark II, et les complète par des capacités nettement améliorées pour les prises de vue photographiques aussi bien que vidéo Full HD.


  • Capteur CMOS full frame de 22,3 millions de pixels
  • 61 collimateurs AF avec jusqu'à 41 collimateurs AF de type croisé
  • Modes AF de zone, Autofocus spot et Extension du collimateur AF
  • Processeur DIGIC 5+
  • Vitesse de prise de vue maximale de 6 im./s
  • Plage ISO standard de 100 à 25 600, extensible jusqu'à 50 à 102 400
  • Système de correction d'exposition à +/-5 niveaux
  • Vidéo HDR intégrée
  • Enregistrement vidéo Full HD avec compression au format ALL-I ou IPB
  • Séquences vidéo Full HD de 29 min 59 s maximum
  • Réglage du timecode pour l'enregistrement vidéo HD
  • Port pour casque permettant un suivi audio
  • Inertie au déclenchement de 59 ms
  • Viseur LCD transparent avec couverture de 100 %
  • écran LCD Clear View II 8,11 cm (3,2 pouces) à résolution de 1,04 million de pixels
  • Système EOS de nettoyage intégré
  • Deux logements pour carte mémoire CF et SD
  • Pavé tactile de contrôle silencieux
  • Niveau électronique biaxe
 

Veuillez cliquer sur la fenêtre ci-dessus pour visionner un film illustrant les principales commandes de l'EOS 5D Mark III.

QUALITé D'IMAGE, TRAITEMENT ET LECTURE

Avec son capteur Canon CMOS full frame de 22,3 millions de pixels, l'EOS 5D Mark III est aujourd'hui le modèle de la gamme de reflex numériques EOS de Canon dont la résolution est la plus élevée, ce qui maximise la zone d'acquisition de la lumière et produit une qualité d'image remarquable.


Capteur CMOS full frame

Canon dispose d'une expérience déjà longue de la conception et de la création de capteurs CMOS. La société se distingue notamment de ses concurrents dans le monde de la photographie par le fait qu'elle conçoit et crée elle-même les machines qui fabriquent ces capteurs, ce qui lui assure un contrôle complet de tout le processus de production. L'EOS 5D Mark III est doté d'un capteur full frame constituant une évolution du capteur du modèle EOS 5D Mark II et il utilise également la même technologie de capteur que celle du modèle phare de Canon, le reflex numérique EOS-1D X.

 

Comme c'est le cas sur l'EOS-1D X, le capteur full frame de l'EOS 5D Mark III assure une meilleure sensibilité à la lumière, une réduction du bruit numérique à des sensibilités ISO plus élevées et une plage dynamique plus étendue.

Les capteurs CMOS utilisent les micro-lentilles pour diriger la lumière dans chaque puits de pixels. Si le premier capteur full frame de Canon à micro-lentilles jointives a équipé l'EOS-1D X, le capteur de l'EOS 5D Mark III reprend la même technologie pour maximiser la zone d'acquisition de lumière. En effet, avec les micro-lentilles jointives, la lumière, quel que soit l'angle selon lequel elle parvient au capteur, est orientée vers le pixel sur lequel elle peut être utilisée de la façon la plus efficace. Globalement, cela signifie qu'aucune lumière parvenant au capteur n'est perdue parce qu'elle n'est pas transformée pixel.

Tout comme c'est le cas sur l'EOS-1D X, le capteur de l'EOS 5D Mark III été conçu pour offrir une qualité exceptionnelle pour la prise de photos mais également lors de l'enregistrement vidéo Full HD 1080p. Par rapport au capteur présent sur le modèle EOS 5D Mark II précédent, le capteur et les capacités de traitement de l'image qui l'accompagnent ont été développés dans le but de réduire l'effet moiré et les fausses couleurs pour obtenir des images de meilleure qualité, avec un niveau de détail amélioré.

Traitement de l'image

 

Le capteur CMOS de l'appareil photo EOS 5D Mark III utilise des micro-lentilles jointives situées au-dessus de chaque photodiode afin de maximiser la zone d'acquisition de la lumière, quel que soit l'angle d'éclairage par rapport au capteur.

Avec son processeur d'image DIGIC 5+ unique, l'EOS 5D Mark III peut traiter d'importants flux de données avec rapidité et efficacité. Le processeur DIGIC 5+ est 17 fois plus rapide que le processeur DIGIC 4 qui équipait l'EOS 5D Mark II. Cette puissance de traitement accrue a permis diverses avancées, aussi bien en termes de qualité d'image que de fonctionnalités.

Sensibilité ISO

La sensibilité ISO performante de l'EOS 5D Mark III présente un gain de près de deux paliers par rapport à celle de l'EOS 5D Mark II, ce qui se traduit par des images plus fluides, des détails plus nets et un bruit réduit lors des prises de vue en faible éclairage. Ces performances accrues ont permis de faire passer la sensibilité ISO standard maximale de 6400 sur l'EOS 5D Mark II à 25 600 sur l'EOS 5D Mark III. Cette caractéristique de sensibilité ISO standard est égale à ce qui était disponible sur l'EOS 5D Mark II avec extension de sensibilité ISO. De même, grâce à cette puissance de traitement supérieure, vous pouvez utiliser la fonction personnalisée de réduction du bruit en ISO élevée sans réduire le nombre de vues qu'il est possible de prendre en rafale.

Superposition de plusieurs images

 

Présentation du processeur d'image DIGIC 5+ sur la carte de circuit imprimé principale de l'EOS 5D Mark III. Parmi les divers avantages qu'offre ce processeur figure la correction d'aberration chromatique intégrée qui supprime l'effet de moiré et les halos autour des bords très contrastés et optimise ainsi la qualité globale de l'image tout en maximisant les performances des objectifs Canon.

Autre nouvelle fonctionnalité rendue possible par les processeurs DIGIC 5+ : la capture de plusieurs expositions, en « superposant » les images les unes sur les autres. Le processeur DIGIC 5+ permet de superposer entre deux et neuf images pour créer une seule image finale. Cette fonctionnalité prend en charge les formats RAW et JPEG. Néanmoins, avec le format M-RAW ou S-RAW, la qualité d'enregistrement bascule automatiquement sur le format RAW.

Bien entendu, l'utilisateur peut choisir parmi différents paramètres pour l'exposition numérique multiple, en fonction de ses besoins : exposition additive, exposition moyenne, haute lumière (comparative) et basse lumière (comparative).

L'exposition additive s'adresse aux photographes qui ont l'habitude de capturer plusieurs expositions avec un appareil photo argentique. Au lieu de prendre chaque image avec l'exposition correcte, l'exposition totale est obtenue en ajoutant les différentes images. Pour obtenir un résultat correct, vous devez sous-exposer chaque image, afin que l'image résultante soit correctement exposée une fois la combinaison de toutes les images réalisée.

Le paramètre d'exposition moyenne assure le contrôle automatique de l'exposition : chaque image est automatiquement sous-exposée pour obtenir une image finale correctement exposée. à la différence de l'utilisation du paramètre d'exposition additive, toutes les images de l'exposition multiple sont ramenées à la moyenne et capturées avec le même paramètre de niveau d'exposition.

 

La création d'expositions multiples est possible grâce à la capacité « d'empiler » de deux à neuf images lors de prises de vue au format RAW ou JPEG. Cette image à exposition multiple a été créée à l'aide du paramètre de haute lumière comparative.

Le paramètre de haute lumière comparative convient particulièrement bien à la capture de scènes uniformément sombres sur lesquelles des objets lumineux sont superposés. Il pourrait s'agir, par exemple, de la représentation d'une lune sur un ciel nocturne sombre (il suffit de superposer les objets lumineux dans la scène).

à l'inverse, le paramètre de basse lumière comparative permet d'éliminer les zones lumineuses des images et donc de ne superposer que les zones sombres de chaque image. Il est utile pour supprimer les reflets et taches lumineuses dans une image (par exemple, dans le cas d'un portrait d'une personne portant des lunettes).

Vidéo HDR intégrée

En plus de la fonction d'imagerie multiple, l'EOS 5D Mark III est également doté d'un mode HDR (plage dynamique élevée) intégré qui permet de créer des images JPEG dont la plage dynamique est plus étendue. Avec la fonction de vidéo HDR, l'appareil photo capture trois images pour chaque prise de vue : une image sous-exposée, une correctement exposée et une surexposée. Ces trois images sont ensuite associées dans l'appareil photo pour créer une image unique.

Lorsque vous prenez des images HDR, vous pouvez sélectionner la plage d'exposition entre les images ou laisser l'appareil la déterminer automatiquement pour s'adapter au contraste général. La plage manuelle est comprise entre +/- 1 et 3 IL. Lorsque l'appareil photo traite les images HDR, plusieurs options s'appliquent à la façon dont les images sont associées. Ces options vont de Naturel (qui donne un aspect naturel au résultat) à divers effets créatifs comme Art standard, Art éclatant, Art huile et Art relief.

Correction de l'objectif intégrée

 

Écran de menu présentant les options de correction de l'objectif intégrées à l'EOS 5D Mark III, à savoir la correction de l'éclairage périphérique et la correction des aberrations chromatiques.

Les capacités supérieures de traitement du système DIGIC 5+ sont également à l'origine d'améliorations au niveau de la fonctionnalité de correction de l'objectif, interne à l'appareil photo. Les appareils photo EOS récents comportent une fonction de correction de l'éclairage périphérique, qui permet à l'appareil photo de corriger les ombres dans les angles au moment même où les photos sont prises. La correction des aberrations chromatiques, également présente sur l'EOS-1D X, opère selon le même principe mais supprime l'effet de moiré et les halos autour des bords très contrastés. Elle optimise ainsi la qualité globale de l'image et maximise les performances des objectifs Canon.

Cartes mémoire UDMA 7

Le processeur DIGIC 5+ est en outre compatible avec les cartes mémoire UDMA 7, qui autorisent des vitesses d'écriture élevées aussi bien dans le cas des photos (pour lesquelles les données sont produites en rafale) que dans le cas des vidéos HD (pour lesquelles les données sont envoyées en continu). Cela permet l'utilisation de cartes mémoire à vitesse d'écriture continue d'un maximum de 167 Mo/s. L'EOS-1D X est donc évolutif, puisqu'il accepte des cartes mémoire plus rapides que celles qui sont actuellement disponibles sur le marché. L'ajout d'un emplacement pour carte mémoire SD en complément de celui pour carte CF laisse l'utilisateur libre de faire son choix parmi les deux formats de cartes mémoire les plus courants.

Lecture des images

Le processeur DIGIC 5+ améliore également la lecture des images. Tout en regardant les images sur l'écran LCD arrière, vous pouvez superposer l'une des trois options d'affichage quadrillage (3x3, 6x4 ou 3x3 + diag) pour vérifier la composition. Le contrôle de l'agrandissement a également été modifié par rapport à ce qui était proposé sur l'EOS 5D Mark II. Cette fonctionnalité s'utilise désormais de la même façon que sur l'EOS-1D X et vous offre le choix entre un niveau d'agrandissement de 1x, 2x, 4x, 8x, 10x ou « taille réelle ». Vous pouvez également régler cette fonctionnalité de façon à obtenir le même agrandissement que celui de la dernière image que vous avez observée afin de comparer des images sans avoir à faire de zoom avant ou arrière.

 

L'EOS 5D Mark III utilise les cartes mémoire SD aussi bien que CF. Il est en outre évolutif puisqu'il accepte des cartes mémoire plus rapides que celles qui sont actuellement disponibles sur le marché.

 

Écran LCD arrière de l'EOS 5D Mark III présentant les options d'affichage quadrillage disponibles pour vérifier la composition.


Une nouvelle option comparative, disponible lors de la lecture des images, permet d'afficher simultanément deux images sur l'écran LCD arrière. Pour cela, il suffit d'appuyer sur le bouton d'image créative. La touche SET permet de déterminer laquelle de ces deux images mettre en surbrillance. La molette de contrôle rapide, la molette principale et les touches d'agrandissement fonctionnent alors sur l'image qui est mise en surbrillance et permettent de sélectionner une vue différente ou d'agrandir l'image sélectionnée.

Système EOS de nettoyage intégré

 

L'unité de capteur auto-nettoyante de l'EOS 5D Mark III.

Le système EOS de nettoyage intégré introduit en 2006 sur l'EOS 400D fonctionne selon trois principes : réduire la génération de poussière, empêcher la poussière de coller au capteur et supprimer toute poussière incrustée. Ce système n'est pas purement mécanique. Il inclut également un élément logiciel qui fonctionne avec Digital Photo Professional, le logiciel de traitement des fichiers RAW fourni gratuitement lors de l'achat de tout appareil photo EOS de Canon.

Le capteur de l'EOS 5D Mark III utilise un système EOS de nettoyage intégré semblable à celui du 7D et de l'EOS 5D Mark II : son revêtement antistatique traité à la fluorine contribue à empêcher le capteur d'attirer la poussière. En outre, il utilise des vibrations par ultra-sons plus efficaces que celles des systèmes EOS de nettoyage intégré précédents pour déloger la poussière.


SYSTèME AUTOFOCUS

L'EOS 5D Mark III dispose d'un système autofocus à 61 collimateurs, avec jusqu'à 41 collimateurs en croix, qui offre une mise au point rapide et incroyablement précise aux photographes professionnels dans une grande variété de situations de prise de vue.


Système autofocus à 61 collimateurs

Comme sur l'EOS-1D X, le système autofocus de l'EOS 5D Mark III compte 61 collimateurs, dont jusqu'à 41 peuvent fonctionner en croix. Ces 61 collimateurs sont répartis sur une large zone, ce qui apporte une plus grande souplesse dans la sélection du collimateur AF. Cependant, tous les objectifs ne fournissent pas un flux lumineux adéquat sur l'ensemble de la zone de mise au point de sorte que, avec certains objectifs, seul le collimateur AF central fonctionne.

Afin d'améliorer la précision de la mise au point, les 61 collimateurs AF sont disposés selon une double ligne en zigzag comme sur l'EOS-1D X. Cette disposition des collimateurs accroît la précision de la mise à point grâce à l'emploi de deux capteurs de mise au point légèrement décalés l'un par rapport à l'autre. L'un des capteurs assure une précision élevée en recourant à un pas de pixel élevé. Cependant, si le pas, et donc la résolution, est trop élevé, le rapport signal/bruit est trop faible. Pour éviter ce problème, le second capteur est légèrement décalé et réglé pour une mise au point ultra-rapide, notamment pour la mise au point prédictive. Cette structure présente les avantages d'un pas de pixel élevé pour une précision accrue, ainsi que d'une vitesse de suivi AF accélérée avec des points de données supplémentaires, sans aucun des inconvénients de chaque solution utilisée séparément. Il en résulte une mise au point à la fois rapide et précise.

 

Affichage du viseur de l'EOS 5D Mark III présentant les collimateurs de type croisé, sur lignes verticales et horizontales de l'appareil photo.

Comme c'est également le cas sur l'EOS-1D X, cinq des collimateurs AF centraux, disposés verticalement le long de la ligne médiane de l'image, fonctionnent comme des doubles collimateurs AF de type croisé, avec des objectifs d'une ouverture maximale d'au moins f/2,8. Cela signifie qu'ils sont également disposés avec un collimateur AF orienté diagonalement, en forme de « x », ainsi qu'un collimateur AF disposé de manière classique, verticalement et horizontalement, en forme de « + », pour offrir une précision de mise au point accrue.

Avec les objectifs dont l'ouverture maximale est d'au moins f/5,6, les 21 collimateurs AF centraux fonctionnent tous comme des capteurs AF de type croisé et les 20 collimateurs AF de gauche et droite fonctionnent tous comme des capteurs de type croisé à f/4 et f/5,6.

L'un des avantages d'une sensibilité de mise au point accrue est la capacité à détecter les déréglages sérieux de mise au point et à les corriger. En utilisant l'ensemble du capteur AF, où chaque collimateur est sensible aux lignes verticales à f/5,6 ou plus, il est possible de ré-effectuer la mise au point plus rapidement qu'auparavant. Du fait de cette sensibilité accrue, l'EOS 5D Mark III offre les mêmes caractéristiques de mise au point dans des conditions de faible éclairage que l'EOS-1D X. Utilisant tous deux un collimateur central unique doté d'un objectif de f/2,8, l'EOS 5D Mark III et l'EOS-1D X sont capables de réaliser des mises au point à un indice IL -2, ce qui correspond à des prises de vue à la lumière de la pleine lune.

 

L'unité AF de l'EOS 5D Mark III.

Pour augmenter la précision de la mise au point, l'EOS 5D Mark III utilise également un capteur de détection des sources de lumière dédié, intégré à l'unité AF, qui lui permet de faire la différence entre les diverses sources de lumière et leurs caractéristiques spectrales. étant donné que des ondes lumineuses différentes se concentrent à des distances légèrement différentes, le capteur de détection des sources de lumière permet à l'autofocus de créer une compensation automatique de ces sources et, donc, d'accroître la précision et la régularité de la mise au point.

L'unité AF a également été conçue pour fonctionner dans un large éventail de conditions environnementales, ce qui est particulièrement approprié pour un appareil photo utilisé par des professionnels du monde entier.

En plus du nouveau capteur de mise au point, l'algorithme AF a également été modifié et l'appareil photo utilise désormais le même algorithme AI Servo AF III que l'EOS-1D X. Cet algorithme AI Servo AF III a été conçu à partir des commentaires d'évaluation de photographes professionnels dans le but d'obtenir une meilleure précision de la mise au point et un suivi AF plus stable. Ces changements ont été incorporés selon quatre axes.

Grâce à un système de mise au point automatique prédictif, l'appareil photo enregistre en continu la position du sujet et prédit où il se trouvera dans les instants qui suivent, en se basant sur ses mouvements antérieurs. Si l'appareil photo ne parvient pas à détecter la position du sujet pendant une période d'enregistrement, le résultat négatif est ignoré et le point focal suivant est basé sur les résultats précis précédents. De même, si vous suivez un sujet en déplacement et si un objet vient s'immiscer entre vous et le sujet, l'appareil risque de s'y perdre et de changer de distance de mise au point.

 

Schéma indiquant la configuration des éléments optiques de mise au point sur l'EOS 5D Mark III.

Lorsque la distance de mise au point automatique change brusquement, l'EOS 5D Mark III ignore les résultats et continue à suivre le sujet derrière un obstacle. Pour ce faire, il exploite les résultats obtenus avant l'obstruction. En cas de changement brutal dans la distance de mise au point, l'appareil photo ne règle pas non plus l'objectif directement en fonction de la nouvelle distance. Au contraire, il règle la mise au point de l'objectif graduellement, en se basant sur les résultats de distance de mise au point concluants précédents.

La sensibilité améliorée du système de mise au point permet en outre de réaliser des mesures prédictives plus rapides. Les appareils photo EOS précédents, à l'exception de l'EOS-1D X, nécessitaient un temps de préparation avant que le système autofocus ne commence son suivi. Ce temps de préparation a également été réduit sur l'EOS 5D Mark III qui peut ainsi commencer son suivi prédictif dès que le sujet se met à bouger.

Pour que l'algorithme de mise au point puisse atteindre cette vitesse et cette précision, il doit être capable de traiter rapidement une grande quantité de données de mise au point. Ceci a été rendu possible par l'utilisation du traitement distribué dans lequel un processeur AF dédié et l'UC de l'appareil photo traitent tous deux les données. En l'occurrence, le processeur AF dédié utilisé est quatre fois plus rapide que celui équipant l'EOS-1D Mark IV.

Outil de configuration de l'autofocus

Même si, comme sur l'EOS-1D X, le système de mise au point de l'EOS 5D Mark III est très performant, il est préférable de le personnaliser en fonction des sujets que vous capturez (surtout s'ils sont en mouvement) afin de vous assurer de profiter de tous ses avantages. Avec les anciens modèles EOS, ce processus de personnalisation impliquait de comprendre précisément le fonctionnement et les capacités du système autofocus. L'EOS 5D Mark III et ses présélections AF vous facilitent la tâche. Les différents paramètres proposés vous aident à choisir l'option appropriée et vous pouvez ensuite effectuer d'autres ajustements en fonction de votre propre style de photographie.

 

Écran du menu AF de l'EOS 5D Mark III présentant certaines des fonctions d'autofocus personnalisées désormais accessibles à partir de l'onglet dédié du menu AF de l'appareil photo.

Dans un souci de rationalisation des menus et des paramètres, l'ensemble des paramètres d'autofocus et des fonctions personnalisées sont maintenant regroupés dans un onglet dédié du menu AF. Vous n'avez donc pas besoin de passer d'un menu à un autre pour apporter vos modifications.

Les paramètres d'autofocus proposent aussi de nouvelles options de configuration. La première d'entre elles est le suivi de l'accélération et du ralentissement. Elle est particulièrement utile dans le cas de sujets dont la vitesse varie, comme les voitures de course. Vous avez le choix entre trois niveaux permettant d'adapter la réponse de mise au point et d'augmenter ainsi la stabilité du système autofocus. Le niveau 0 correspond aux sujets dont la vitesse de déplacement ne change quasiment pas. Les niveaux 1 et 2, quant à eux, sont conçus pour les sujets qui bougent soudainement ou accélèrent et s'arrêtent brusquement. Ils ne conviennent pas aux sujets dont le déplacement est fluide, car ils risqueraient de déstabiliser la mise au point.

La deuxième option de configuration est la permutation automatique du collimateur AF. Elle s'utilise conjointement au mode Sélection automatique du collimateur AF, au mode AF de zone ou au mode Extension du collimateur AF et vous permet de régler la vitesse à laquelle changer les collimateurs AF pour suivre un sujet qui se déplace dans l'image. Le paramètre par défaut de 0 définit une permutation graduelle. Quant aux paramètres 1 ou 2, ils augmentent graduellement la vitesse à laquelle un collimateur AF différent est sélectionné.

L'utilisation de ces options implique que vous compreniez un tant soit peu votre sujet, mais les présélections sont là pour vous aider. Les six présélections disponibles sont conçues pour différents scénarios. Vous n'avez pas besoin de vous souvenir à quoi correspond chaque paramètre, puisque l'appareil photo affiche à l'écran des icônes et des exemples d'utilisation.

Le paramètre par défaut, « Cas 1 », est conçu pour les prises de vue à caractère générique. Il permet une mise au point précise et rapide pour de nombreux cas de figure. Toutefois, si vous vous contentez de le sélectionner systématiquement, vous ne profiterez pas pleinement du système autofocus. Il est donc préférable de procéder à quelques ajustements pour obtenir de meilleurs résultats.

Le paramètre « Cas 2 » est particulièrement adapté aux situations dans lesquelles le sujet est susceptible de s'éloigner temporairement du collimateur AF. L'appareil photo continue à adapter la mise au point en suivant le sujet, même si ce dernier s'éloigne du collimateur AF ou si un obstacle apparaît momentanément entre le sujet et vous-même. C'est un paramètre particulièrement utile pour les prises de vue lors de sports actifs comme la natation, le ski acrobatique ou le tennis.

Le paramètre « Cas 3 » vous permet de régler instantanément la mise au point sur les sujets qui pénètrent dans la zone du collimateur AF. Vous pouvez ainsi verrouiller rapidement la mise au point sur un nouveau sujet ou passer facilement d'un sujet à un autre. Ce paramètre conviendrait à la photographie de skieurs alpins ou du départ d'une course cycliste, qui comporte plusieurs sujets que vous pouvez sélectionner rapidement. Si vous donnez la valeur +2 à la sensibilité du suivi, la mise au point changera plus rapidement, mais vous aurez peut-être du mal à suivre le même sujet. Il est donc conseillé de s'entraîner d'abord à utiliser ce paramètre.

Le paramètre « Cas 4 » s'adresse aux sujets qui changent de vitesse ou de direction rapidement, comme c'est le cas dans le domaine des sports motorisés et du football. L'appareil photo hiérarchise la vitesse de suivi pour s'adapter aux fluctuations de vitesse, même si les résultats de la mise au point suggèrent un changement rapide dans la distance de mise au point.

Le paramètre « Cas 5 » est destiné à être utilisé avec le mode Sélection automatique du collimateur AF, AF de zone ou Extension du collimateur AF ainsi qu'avec des sujets qui bougent de manière abrupte sur le plan vertical ou horizontal. Ce paramètre permet à l'appareil photo de changer de collimateur AF rapidement afin de suivre le mouvement. Il convient particulièrement aux sujets comme les patineurs artistiques ou les acrobates, susceptibles de bouger de manière abrupte.

Le paramètre « Cas 6 » est, globalement, une combinaison du « Cas 4 » et du « Cas 5 » convenant lorsque le sujet change brusquement de vitesse et se déplace de façon aléatoire. Tout comme le « Cas 5 », il est compatible avec le mode Sélection automatique du collimateur AF, AF de zone ou Extension du collimateur AF. Même si le sujet démarre ou s'arrête soudainement ou s'il change de direction de manière inattendue, le paramètre Cas 6 permet à l'appareil photo de réagir rapidement afin de maintenir la mise au point sur le sujet. Il est particulièrement adapté à la photographie de sujets tels que les gymnastes qui changent souvent de vitesse et de direction.

Orientation du collimateur autofocus

 

Schéma montrant des exemples du mode Sélection zone AF et des paramètres de sélection du collimateur AF (collimateur unique, collimateur étendu et zone du collimateur) pour les orientations horizontale et verticale de l'appareil photo.

Dans le cadre de la personnalisation étendue du système d'autofocus de l'EOS 5D Mark III, vous avez le choix entre plusieurs configurations de l'autofocus en fonction de l'orientation de l'appareil photo. Vous pouvez également choisir jusqu'à trois méthodes de sélection de collimateur AF différentes selon que vous tenez votre appareil photo dans une orientation paysage, portrait avec poignée vers le haut ou portrait avec poignée vers le bas. Le simple fait de faire tourner l'appareil photo déterminera le collimateur AF ou la méthode de sélection du collimateur AF que vous avez définis pour cette orientation.

Cette caractéristique s'avère utile dans de nombreuses situations. Ainsi, pour un mariage, vous voudrez peut-être utiliser un collimateur AF lorsque vous effectuez des prises de vue en format paysage, mais un autre pour vous concentrer sur les visages lors d'une photo en mode portrait.


Réglage de l'AF

Initialement proposée avec le reflex numérique EOS-1D Mark III, la fonction de microréglage de l'autofocus vous permet de déplacer le point de focalisation exact légèrement vers l'avant ou vers l'arrière, pour un parfait alignement de l'appareil photo et de l'objectif. En raison de l'amélioration de la résolution des capteurs, le moindre problème d'alignement est facilement repéré lors de la visualisation des photos. Bien que la tolérance des appareils photo et objectifs soit extrêmement élevée, il existe une plage de tolérances et, dans certains cas, l'appareil peut se situer à l'une des extrémités de la plage et l'objectif à l'autre. Dans un tel cas, vous remarquez que le point focal se situe à l'avant, où plus loin que ce à quoi vous vous attendiez.

 

Écran de menu montrant la saisie du numéro de série d'un objectif. Il est possible, afin de faciliter le micro-ajustement de l'autofocus sur l'EOS 5D Mark III, de saisir les numéros de série des différents objectifs.

L'ajustement AF est plus facile à utiliser, et plus complet, sur l'EOS 5D Mark III. L'appareil est maintenant capable de détecter les numéros de série des objectifs afin que vous puissiez effectuer vos réglages en fonction de chaque objectif spécifique. Avec les modèles d'appareils photo antérieurs, si vous ajustiez par exemple un téléobjectif EF70-200 mm f/2,8L IS II USM, chaque objectif de ce type était microréglé de la même manière. Vous pouvez désormais effectuer des réglages pour chaque objectif distinct que vous utilisez. Si le numéro de série de votre objectif n'est pas détecté, vous pouvez tout de même l'enregistrer par le biais du menu de l'appareil photo.

Le réglage AF des téléobjectifs a également été simplifié. Autrefois, il n'était possible d'enregistrer qu'un seul microréglage par objectif. L'EOS 5D Mark III permet maintenant d'effectuer des réglages au niveau des paramètres de grand angle et également de télézoom des téléobjectifs. Ainsi, la mise au point de vos photos reste précise, quelle que soit la focale que vous utilisez avec un zoom.

MESURE ET CONTRôLE DE L'EXPOSITION

L'EOS 5D Mark III intègre un système de mesure à 63 zones venant compléter le système de mise au point automatique pour fournir des images parfaitement exposées dans toutes les conditions de prise de vue.


Capteur de mesure double couche à 63 zones

L'EOS 5D Mark III possède un capteur de mesure identique à celui équipant l'EOS 7D, le capteur iFCL de mesure double couche à 63 zones, qui lui permet d'acquérir des images parfaitement exposées à coup sûr. L'acronyme FCL dans son nom signifie « Focus, Colour and Luminance », soit « Mise au point, colorimétrie et luminance ». Il souligne que ce capteur ne se contente pas de mesurer les données colorimétriques et de luminance mais qu'il analyse également les données provenant de chaque collimateur du système AF.

Ce capteur à 63 zones de mesure est doté d'une conception double couche dans laquelle chaque couche est sensible à une gamme de longueurs d'onde différente. En général, les capteurs électroniques sont plus sensibles à la lumière rouge. En d'autres termes, lorsque vous photographiez des sujets comportant beaucoup de rouge, comme les tons de la peau par exemple, le capteur reçoit un signal plus fort car il détecte uniquement des niveaux de luminosité. Cette situation peut conduire le capteur à supposer à tort que la lumière est plus forte qu'elle ne l'est en réalité. Le système à double couche résout ce problème en utilisant une couche sensible à la lumière rouge/verte et une autre sensible à la lumière bleue/verte. Ces deux couches mesurent la lumière dans leur spectre respectif et l'algorithme de mesure associe ensuite les deux pour lire correctement la lumière.

Algorithme de mesure

 

Les 63 zones de mesure et les 61 collimateurs AF de l'EOS 5D Mark III tels qu'ils apparaissent dans le viseur de l'appareil photo.

L'EOS 5D Mark III utilise le même capteur d'exposition, mais également le même algorithme de mesure, que l'EOS 7D. L'EOS 5D Mark III évalue toujours l'exposition à l'aide de tous les collimateurs AF, quel que soit le mode de mise au point sélectionné. Lors de la lecture de l'exposition, l'EOS 5D Mark III étudie quels sont les collimateurs, en plus de ceux sélectionnés, qui ont réalisé ou pratiquement réalisé la mise au point. Ces informations indiquent à l'appareil photo quelle partie de l'image correspond au sujet de la prise de vue. L'appareil photo utilise ensuite les valeurs obtenues à partir des zones correspondant aux collimateurs AF ayant réalisé, ou pratiquement réalisé, la mise au point et les associe aux relevés de l'ensemble des autres zones. Cette technique assure une exposition homogène, d'une prise de vue à l'autre, même dans des situations complexes, par exemple lorsque les lunettes du sujet provoquent des reflets.

Modes de mesure

Les options de mesure proposées, à savoir évaluative, Spot, Sélective et Moyenne à prédominance centrale, vous permettent de choisir avec précision la façon dont la lumière d'une scène est mesurée. Vous êtes ainsi assuré d'obtenir des expositions parfaites à chaque prise de vue.

Compensation de l'exposition

L'EOS 5D Mark III permet une correction d'exposition de +/-5 IL par paliers de 1/3 ou 1/2. Cette capacité peut être associée au bracketing d'exposition automatique (AEB) par séquences de deux, trois, cinq ou sept prises de vue.

OBTURATEUR

Avec une capacité de 150 000 actionnements, l'obturateur de l'EOS 5D Mark III a une durée de vie plus de 50 % supérieure à celle des obturateurs des modèles précédents. Il bénéficie également d'une inertie au développement nettement réduite, ramenée à 59 ms.


Durée de vie de l'obturateur

Pour répondre à l'usage professionnel qui sera fait de cet appareil photo, la durée de vie de l'obturateur a également été accrue, passant de 100 000 cycles sur l'EOS 5D Mark II à plus de 150 000 actionnements sur l'EOS 5D Mark III.

Vitesses d'obturation

La plage de vitesses d'obturation de l'EOS 5D Mark III est de 30-1/8000 s (par paliers de 1/2 ou de 1/3), plus la pose longue (la gamme de vitesses d'obturation varie selon le mode de prise de vue).

Inertie au déclenchement

Les utilisateurs de l'EOS 5D Mark II ont notamment demandé à ce que l'inertie au déclenchement soit réduite. Ce souhait a été pris en compte sur l'EOS 5D Mark III dont l'inertie au déclenchement a été ramenée à 59 ms, ce qui est presque aussi court que l'inertie au déclenchement de 55 ms standard sur le reflex numérique EOS-1D X.

Sortie ultra-rapide à 8 canaux

Bien que le processus mécanique d'entraînement du miroir et de l'obturateur soit important pour obtenir une cadence de prise de vue élevée, les données sont un autre élément important de l'équation. Les capteurs full frame de 22,3 millions de pixels prenant jusqu'à six images par seconde produisent un flux de signaux important (environ 200 Mo/s) qui doit être évacué rapidement. Pour cela, l'EOS 5D Mark III utilise deux processeurs frontaux analogiques/numériques (A/D) à 4 canaux lui assurant une sortie ultra-rapide à 8 canaux environ 1,5 fois plus rapide que le système de lecture de l'EOS 5D Mark II. Ces unités A/D transmettent les données au processeur d'image DIGIC 5+ de l'appareil photo.

Système d'entraînement

 

Veuillez cliquer sur la fenêtre ci-dessus pour visionner un film illustrant le mécanisme de recul du miroir de l'EOS 5D Mark III.

De nombreux photographes, notamment ceux photographiant des sujets très divers, aussi bien statiques qu'en mouvement, apprécieront que la cadence de prise de vue qui était de 3,9 images par seconde sur l'EOS 5D Mark II ait été portée à 6 im./s.

Pour prendre en charge cette cadence de prise de vue plus élevée, la conception du système d'entraînement de l'EOS 5D Mark III reprend la technologie de l'EOS 7D et utilise deux moteurs indépendants : le premier entraîne le miroir et le second l'obturateur. Lorsque la vitesse de prise de vue est ultra-rapide, il est essentiel que l'image dans le viseur soit stable et que la projection de l'image vers le capteur AF soit statique. Pour y parvenir, l'EOS 5D Mark III utilise un double compensateur pour prévenir le recul du miroir principal et un mécanisme d'absorption qui supprime instantanément le recul du miroir secondaire.

Prise de vue ultra-rapide et silencieuse

 

Écran du menu de l'EOS 5D Mark III présentant le mode de prise de vue en continu silencieux capable de fonctionner jusqu'à des vitesses de 3 im./s.

Les modes d'acquisition de l'EOS 5D Mark III incluent la fonction de prise de vue en continu à haute vitesse et le déclenchement silencieux. Le mode d'acquisition à haute vitesse permet une prise de vue en continu à vitesse maximale de six images par seconde (en mode AF One-Shot aussi bien qu'en mode AF AI Servo) tout en assurant la stabilité de l'image dans le viseur. Tout comme l'EOS 5D Mark II et l'EOS 7D, l'EOS 5D Mark III utilise une batterie lithium polymère LP-E6 capable de fournir un courant continu jusqu'à son épuisement, de sorte que la cadence de prise de vue ne baissera pas au fur et à mesure que la batterie se videra.

En mode de prise de vue en continu silencieux, le mouvement reflex de l'obturateur et du miroir est plus lent et plus silencieux jusqu'à une vitesse maximale de prise de vue en rafale de 3 images par seconde. La fonction de déclenchement silencieux séduira les photographes de mariage et les photojournalistes qui s'efforcent de demeurer aussi discrets et anonymes que possible.

PRISE DE VUES

L'EOS 5D Mark III propose plusieurs modes de prise de vue qui assurent des résultats optimaux en termes de contraste, de teinte, de netteté, de saturation et de balance des blancs, entre autres.


Système EOS de détection de la scène

Initialement introduite sur l'EOS 600D, la technologie EOS de détection de la scène équipe également l'EOS 5D Mark III. Ce système analyse automatiquement les conditions de prise de vue en fonction du visage du sujet, de la couleur, de la luminosité, du mouvement, du contraste et de la distance de mise au point.

En plus des paramètres de style d'image classiques comme Standard, Paysage, Portrait, Neutre, Fidèle et Monochrome, il existe aussi un paramètre Automatique. En se basant sur les informations relatives à la scène collectées par le système EOS de détection de la scène, le style d'image automatique permet à l'appareil photo de réagir au contraste, à la teinte, à la netteté et à la saturation pour obtenir des résultats optimaux. Ce paramètre convient aux prises de vues à caractère générique. Il est en outre particulièrement adapté aux photographies de la nature et de paysages, notamment prises au moment du coucher du soleil.

Le système EOS de détection de la scène permet aussi d'améliorer la précision des paramètres de balance des blancs. Ces changements se remarquent surtout dans le cas de portraits ou de couchers de soleil, car les teintes de peau sont enregistrées plus précisément et les couleurs du soleil sont plus éclatantes. Ils sont également évidents dans les prises de vues avec sources de lumière à température de couleur faible, comme un éclairage au tungstène. Autrefois, de telles scènes produisaient souvent des images très jaunes ou orangées. Avec l'EOS 5D Mark III, cet effet est considérablement réduit et les photos ont une apparence bien plus naturelle.

Correction auto de luminosité

 

Écran de l'EOS 5D Mark III présentant les paramètres du menu Correction auto de luminosité.

La Correction auto de luminosité, une caractéristique technique des modèles EOS d'appareils photo reflex numérique Canon, a été améliorée pour assurer de meilleurs résultats pendant les prises de vue lors de couchers de soleil, sur les scènes fortement saturées ou sur celles où des zones fortement lumineuses pourraient aisément être surexposées. La correction automatique de la luminosité est particulièrement utile pour la capture à contre-jour, où l'exposition automatique risquerait de sous-exposer le sujet. Grâce à elle, vous obtenez une exposition harmonieuse sur toute la surface de l'image, même lors de la prise de vue de portraits à contre-jour par exemple.


Modes de prise de vue personnalisés

 

Écran de l'EOS 5D Mark III montrant le menu du mode de prise de vue personnalisé.

Comme les autres modèles de la gamme EOS, l'EOS 5D Mark III propose des options permettant de définir des modes de prise de vue personnalisés. Ces trois modes (C1, C2 et C3) vous permettent d'enregistrer les paramètres que vous utilisez le plus souvent, pour un accès rapide. Cependant, contrairement aux autres modèles de la gamme, si vous apportez des modifications aux paramètres que vous avez chargés pendant la prise de vue, les paramètres de mode C enregistrés sont mis à jour automatiquement. Ainsi, vos paramètres ne sont pas réinitialisés si vous laissez l'appareil photo de côté pendant quelques instants et s'il passe en veille.


VIDéOS FULL HD

Depuis l'introduction de l'enregistrement de vidéos Full HD sur l'EOS 5D Mark II en 2008, cette fonctionnalité est désormais disponible sur tous les appareils photo reflex numériques EOS actuels. Sur l'EOS 5D Mark III, l'amélioration des options audio et de prise de vue a été encore plus poussée.


Cadences d'acquisition

L'enregistrement de vidéos HD revêtant une grande importance, l'EOS 5D Mark III reprend toutes les fonctionnalités de l'EOS-1D X en matière d'enregistrement vidéo et y ajoute une prise pour casque afin de permettre le suivi audio. Il est ainsi possible de capturer des vidéos avec une résolution de 1920 x 1080 à 24, 25 et 30 im./s ou 1280 x 720 à 50 et 60 im./s. Le niveau du volume se contrôle manuellement et silencieusement lors de l'enregistrement ; la plage ISO pour l'enregistrement vidéo va de 100 à 25 600 ISO.

Méthodes de compression vidéo

 

Écran de menu de l'EOS 5D Mark III illustrant les options de cadences d'acquisition pour l'enregistrement vidéo.

En matière d'enregistrement vidéo, la principale différence par rapport à l'EOS 5D Mark II réside dans la possibilité de choisir parmi deux méthodes de compression différentes (IPB ou ALL-I) en fonction de vos besoins. Cette caractéristique est d'abord apparue sur l'EOS-1D X et si l'appareil photo continue à enregistrer des vidéos à l'aide du codec H.264, c'est le type de compression du codec qui a changé.

Lors de l'enregistrement vidéo, les images capturées sont généralement divisées en images-clés ou images I (images intra-codées) et images P (images prédictives). Les images intra-codées servent d'images de référence pour la compression.

Le premier format de compression disponible est le format IPB. Le B de l'acronyme fait référence à la compression bidirectionnelle. Avec le format IPB, la compression différentielle implique la prédiction du contenu des images futures, en référence aux images déjà capturées et aux images suivantes. à l'instar de la méthode de compression IPP utilisée par les anciens reflex numériques EOS antérieurs à l'EOS-1D X, certaines données sont stockées dans un groupe d'images (GOP : Group Of Pictures). Le montage image par image génère donc une qualité d'image inférieure. Lorsque vous utilisez le format IPB, le montage vidéo directement à l'aide de l'appareil photo pour couper des séquences n'est possible qu'avec des incréments d'une seconde.

La seconde méthode de compression est conçue pour les utilisateurs qui travaillent avec des systèmes de montage haut de gamme ou qui souhaitent obtenir une qualité exceptionnelle. Il s'agit du format ALL-I. Le format ALL-I est un système « d'images intra-codées ». Ce format est différent des formats IPB et IPP car toutes les images capturées sont traitées comme des images-clés ou des images intra-codées. Même si chaque image est compressée, aucune compression supplémentaire n'est requise du fait que chaque image est considérée comme une image distincte.

 

Écran du menu vidéo de l'EOS 5D Mark III montrant le format d'enregistrement vidéo et le paramétrage du mode silencieux.

Les fichiers des séquences enregistrées au format ALL-I sont environ trois fois plus volumineux que les fichiers IPB. Par ailleurs, il est plus simple de réaliser un montage à partir d'images distinctes sans compromis sur la qualité. En dépit de leur taille de fichier plus volumineuse, les séquences compressées au format ALL-I nécessitent une puissance de traitement informatique inférieure par rapport aux séquences compressées au format IPB ou IPP. Par conséquent, leur lecture est plus fluide sur les ordinateurs moins performants. En effet, aucun rendu n'est nécessaire pour l'extrapolation des données des groupes GOP utilisés avec les formats IPP et IPB.

Taille et longueur des séquences vidéo

Comme l'EOS-1D X, l'EOS 5D Mark III peut enregistrer en continu pendant une durée plus longue que les 12 minutes des appareils photo EOS précédents (du fait de la limite de 4 Go des cartes mémoire au format FAT 32). Pour des raisons légales, la longueur totale maximale des séquences vidéo en HD est maintenant de 29 minutes et 59 secondes. Cette modification de la longueur des séquences est due à la capacité de l'EOS 5D Mark III à créer automatiquement de nouveaux fichiers. Ainsi, une fois la limite de 4 Go atteinte, l'appareil photo crée simplement un nouveau fichier, sans interrompre l'enregistrement vidéo en cours. La carte mémoire comprend alors plusieurs fichiers de 4 Go que vous pouvez lire les uns à la suite des autres sur une ligne de temps chronologique pour obtenir une séquence totale de 29 minutes et 59 secondes. Chacun des fichiers de 4 Go doit être lu individuellement sur l'appareil photo. Pour vous avertir de l'imminence de la création d'un nouveau fichier de 4 Go, la durée d'enregistrement ou le timecode affiché sur l'écran clignote pendant les 30 secondes environ qui précèdent le moment où la limite de 4 Go est atteinte.

Timecode

L'EOS 5D Mark III est également doté d'une fonction de timecode (introduite sur l'EOS-1D X à la demande insistante des photographes professionnels) conforme à la norme Heure:Minute:Seconde:Image telle qu'elle a été définie par la SMPTE (Society of Motion Picture and Television Engineers). Le nombre d'images va de 00 à 29. Ainsi, si vous filmez à 30 im.s/, par exemple, le décompte va jusque 29 et une seconde est ajoutée à la trentième image pour que le compteur retourne à 00.

 

Écran du menu Timecode de l'EOS 5D Mark III.

Vous disposez de quatre méthodes pour configurer le timecode. Le paramètre par défaut est le comptage progressif. Il se décline en deux modes : le mode d'enregistrement et le mode libre. Avec le mode d'enregistrement, le timecode progresse uniquement pendant l'enregistrement d'une vidéo, ce qui est particulièrement utile lors du tournage à l'aide d'un seul appareil, car il est ainsi plus facile de trier les séquences dans l'ordre chronologique. En mode d'enregistrement, le timecode continue même si vous remplacez la carte mémoire par une autre. Comme la durée totale d'enregistrement est conservée, le décompte n'est pas réinitialisé, même si vous supprimez un fichier vidéo ou formatez la carte mémoire.

Avec le mode libre, le timecode continue même lorsqu'aucun film n'est enregistré, ce qui est pratique si vous utilisez plusieurs appareils pour le tournage. Au moment du montage, vous pouvez arranger les séquences dans l'ordre chronologique.

Le deuxième paramètre de configuration du timecode correspond à l'heure de départ. Il vous permet de configurer manuellement le timecode de départ au format HH:MM:SS:II. Vous pouvez aussi réinitialiser le timecode sur 00:00:00:00 ou le définir sur l'heure affichée sur l'appareil photo, en utilisant les champs HH:MM:SS.

Le troisième paramètre de configuration du timecode correspond au comptage de l'enregistrement vidéo, avec les options Durée d'enregistrement et Timecode. Avec l'option Durée d'enregistrement, le temps écoulé après le début de l'enregistrement vidéo s'affiche sur l'écran LCD arrière pendant le tournage. Avec l'option Timecode, le timecode s'affiche pendant l'enregistrement vidéo.

Le dernier paramètre possible est appelé « Durée de lecture vidéo ». Il propose également deux options, Durée de lecture et Timecode, qui déterminent les données affichées pendant la lecture du film sur l'appareil. Avec l'option Durée de lecture, le temps écoulé après le début de l'enregistrement vidéo est affiché sur l'écran LCD arrière pendant la lecture. Avec l'option Timecode, le timecode correspondant est affiché pendant la lecture.

Contrôle audio

 

Les bornes de sortie, situées sur le côté gauche du boîtier de l'EOS 5D Mark III, notamment la prise pour casque (en haut, à droite).

Comme l'EOS-1D X, l'EOS 5D Mark III est équipé d'un micro interne qui capture un son mono 16 bits à une fréquence de 48 kHz, ainsi que d'une entrée jack stéréo 3,5 mm également capable d'enregistrer à 48 kHz. Il comporte également une fonction de contrôle manuel du niveau sonore lors de l'enregistrement vidéo par le biais de l'affichage d'un capteur de niveau sonore en temps réel sur l'écran arrière. Cet appareil photo permet également de régler le niveau sonore de l'enregistrement audio pendant le tournage de la vidéo.

Pour éviter d'introduire des clics dans l'enregistrement, le réglage sonore se fait à l'aide de la fonction de contrôle silencieux, située dans la molette de sélection. Ce pavé tactile capacitif permet également d'effectuer d'autres réglages silencieusement pendant l'enregistrement vidéo (vitesse d'obturation, ouverture, sensibilité ISO et correction d'exposition).

Pour faciliter le suivi du son en cours d'enregistrement, l'EOS 5D Mark III propose également, pour la première fois sur un appareil photo reflex numérique EOS, une prise pour casque qui vous permet d'écouter le son dans le casque pendant l'enregistrement.

Paramètre Drop Frame

Lorsque vous filmez à 30 ou 60 im./s, la cadence de prise de vue réelle n'est pas un nombre entier, mais plutôt 29,97 im./s et 59,94 im./s, respectivement. Grâce au paramètre de menu Drop Frame, vous pouvez indiquer si vous souhaitez faire le décompte des images enregistrées comme si vous filmiez à une cadence de 30 ou 60 im./s exactement, ou plutôt compenser la différence entre le nombre réel d'images et le nombre d'images comptabilisées.

Par exemple, si vous filmez pendant 10 minutes à 29,97 im./s, le nombre d'images enregistrées est de 17 982. En revanche, si le décompte était effectué avec une cadence théorique de 30 im./s, le nombre total d'images serait de 18 000. Cela pourrait causer des erreurs au moment de la comparaison entre la durée de lecture et le timecode au format HH:MM:SS:II. Plus la séquence vidéo est courte, moins cette différence au niveau du nombre total d'images est notable.

 

Le réglage du volume grâce à la fonction de contrôle silencieux s'effectue à l'aide de la molette de sélection située au dos de l'EOS 5D Mark III.

 

Écran du menu Temps réel de l'EOS 5D Mark III.


Pour les séquences vidéo de longue durée, cette différence peut prendre une certaine ampleur. C'est pourquoi il est conseillé d'activer dans ce cas le paramètre Drop Frame. Le décompte des images est alors réduit de deux images par minute, de sorte que le nombre d'images comptabilisées est identique au nombre réel d'images. Cela ne signifie pas que deux images sont perdues, mais simplement que le total du compteur est réduit de deux images. Cette réduction se produit chaque minute, de la première à la neuvième minute. Le compteur traite la dixième minute comme si elle contenait 1800 images (plutôt que 1798 comme c'est réellement le cas). En d'autres termes, il n'abandonne pas deux images pour cette minute. Ainsi, les images réellement enregistrées et le compteur d'images coïncident parfaitement toutes les dix minutes et la durée de lecture ainsi que le timecode sont en parfaite correspondance.

Miniatures

Avec les modèles d'appareils photo EOS précédents, il n'était pas possible de copier des fichiers .MOV sur une carte mémoire afin de les lire sur l'appareil si les miniatures correspondantes, au format .THM, n'étaient pas présentes. Avec l'EOS 5D Mark III, ce problème est résolu puisque les métadonnées sont désormais directement écrites dans les fichiers .MOV. L'appareil photo peut donc décoder les fichiers et les lire, même s'il ne dispose pas des fichiers .THM correspondants.

VISEUR ET éCRAN LCD

Avec son viseur à couverture de 100 % et son écran LCD Clear View II de 8,11 cm (3,2 pouces) proposant une résolution de 1,04 million de points, l'EOS 5D Mark III offre de remarquables possibilités de composition et de lecture d'images.


Viseur

Le viseur de l'EOS 5D Mark III est identique à celui de l'EOS-1D X. Si l'agrandissement demeure le même que sur l'EOS 5D Mark II (0,71x), la distance oculaire est désormais de 22 mm et la couverture d'environ 100 %. Ce viseur utilise également un écran à cristaux liquides (LCD) translucide comme celui initialement apparu sur l'EOS 7D. En outre, l'EOS 5D Mark III utilise désormais l'œilleton plus large qui équipe les modèles EOS-1D X et EOS 7D.

Cet écran LCD translucide permet à l'appareil photo d'afficher davantage d'informations importantes dans le viseur, notamment les 61 collimateurs AF, le mode (AF de zone, Autofocus spot ou Extension du collimateur AF), ainsi qu'un quadrillage lorsque nécessaire. Lorsque l'appareil photo est désactivé, l'affichage se trouble en raison de la dispersion de la lumière. Une fois l'appareil réactivé, l'affichage reprend cependant son apparence nette. Afin d'éviter l'encombrement de l'écran, vous pouvez choisir les informations à afficher, ou même n'en afficher aucune.

Comparativement au viseur de l'EOS 7D, celui de l'EOS 5D Mark III a été conçu pour une utilisation dans des environnements plus difficiles. Il fonctionne beaucoup mieux aux températures inférieures à 0 °C. Par ailleurs, la consommation de l'écran LCD est très réduite. Elle n'a donc qu'un impact minime sur l'autonomie de la batterie.

 

Schéma illustrant les informations disponibles dans le viseur de l'EOS 5D Mark III.

L'écran LCD translucide ne pouvant pas produire de lumière, le viseur incorpore des DEL rouges pour l'éclairer dans les conditions de basse lumière. Par défaut, les DEL rouges s'allument automatiquement en basse lumière. Vous pouvez également les activer ou les désactiver en permanence en accédant aux paramètres du menu AF.

écran LCD Clear View II

L'EOS 5D Mark III dispose sur l'arrière d'un écran LCD Clear View II grand format dont la taille, la résolution et la conception sont identiques à celles de l'écran de l'EOS-1D X. L'écran fait 8,11 cm (3,2 pouces) et sa résolution est passée de 920 000 points sur l'EOS 5D Mark II à 1,04 million de points. Sa conception ne laisse aucun espace entre la protection en verre et l'unité LCD. L'interface air/verre disparaît alors, ce qui réduit la réfraction et les reflets. La surface de la protection en verre est également traitée avec un revêtement anti-reflet.

Niveau électronique biaxe

 

Affichage du niveau électronique biaxe lors de la prise de vue en mode de visée directe.

Comme l'EOS 7D et l'EOS-1D X, l'EOS 5D Mark III est équipé d'un niveau électronique biaxe capable d'afficher le niveau d'alignement pour l'effet de « tangage et roulis », sur l'écran LCD arrière ainsi que dans le viseur. Cette fonction est particulièrement adaptée à la photographie de paysage et d'architecture, lorsqu'il est essentiel que l'appareil photo soit bien à l'horizontale afin d'éviter les horizons en pente et les décalages entre l'appareil et le sujet. Elle est également utile pour les prises de vue en basse lumière, lorsqu'il est difficile de voir les points de référence dans le viseur.

Sur l'écran LCD arrière, le niveau peut afficher un roulis de 360° et un tangage de +/-10° par incréments de 1°. En mode Visée par l'écran, un affichage plus petit se superpose au-dessus de l'image. La précision du niveau électronique est de +/-1° jusqu'à +/-10°. Entre +/-10° et +/-45°, la précision est de +/-3°.

FONCTIONNEMENT ET FABRICATION

L'EOS 5D Mark III bénéficie de plusieurs fonctionnalités améliorées, parmi lesquelles un verrouillage de la molette de sélection du mode, des commandes personnalisables et une conception solide et étanche lui assurant une durée de vie prolongée.


Commandes

En réponse aux demandes des photographes amateurs aussi bien que professionnels, l'EOS 5D Mark III dispose aujourd'hui d'un système de verrouillage de la molette de sélection du mode comme celui introduit sur l'EOS 60D. Il devient ainsi impossible de tourner accidentellement la molette et de changer involontairement de mode.

Comme c'était le cas sur l'EOS 7D, le commutateur ON/OFF (marche/arrêt) se trouve désormais sur la partie supérieure, derrière la molette de sélection du mode, plutôt qu'à l'arrière de l'appareil photo. Tout comme sur l'EOS 7D, il existe un commutateur permettant de désactiver la molette de sélection même si, sur l'EOS 5D Mark III, ce commutateur permet également de verrouiller individuellement la molette principale et le multicontrôleur en utilisant une fonction personnalisée pour déterminer quelles fonctions sont verrouillées.

 

Vue de la partie arrière et de la partie supérieure de l'EOS 5D Mark III : le commutateur ON/OFF se trouve désormais derrière la molette de sélection du mode, sur le côté gauche de la partie supérieure.

Par bien des aspects, l'EOS 5D Mark III est un hybride associant la forme et la solidité du boîtier de l'EOS 5D Mark II à la facilité d'utilisation de l'EOS 7D. Rappelant encore en cela l'EOS 7D, l'EOS 5D Mark III dispose également d'un écran de contrôle personnalisé et d'une touche multifonction qui vous permettent de régler précisément les fonctions de chaque touche pour les adapter à votre façon de travailler.

Fonctions personnalisées

Malheureusement, vous ne pouvez pas commander vos appareils photo sur mesure. Toutefois, les fonctions personnalisées des appareils photo reflex numériques de la gamme EOS vous offrent la possibilité de modifier les fonctionnalités à votre guise, selon les scènes que vous capturez ou la manière dont vous interagissez avec votre outil de travail.

Dans un but de simplification des réglages de l'appareil, sur l'EOS 5D Mark III, toutes les fonctions AF sont regroupées dans un menu qui leur est propre, bien distinct des menus des fonctions personnalisées. Cette configuration a également permis de simplifier les fonctions personnalisées qui sont maintenant réparties en trois groupes distincts contrôlant dans des zones séparées les fonctions de l'appareil photo :

  • Fonctions personnalisées 1 – Image
  • Fonctions personnalisées 2 - Affichage/fonctionnement
  • Fonctions personnalisées 3 - Autres

Fabrication du boîtier

 

Veuillez cliquer sur la fenêtre ci-dessus pour visionner une animation illustrant l'étanchéité à l'eau de l'EOS 5D Mark III.

Le boîtier de l'EOS 5D Mark III est réalisé dans un mélange de matériaux résistants : une coque en alliage de magnésium est appliquée sur une base en plaque d'acier. Cet appareil photo, dont les différents panneaux du boîtier s'emboîtent au lieu de s'adjoindre, bénéficie d'une exceptionnelle étanchéité à la poussière et à l'eau. En outre, toutes les jointures, touches et molettes sont étanchéisées par des joints en caoutchouc. La protection fournie par la conception et les joints est identique à celle de l'appareil photo EOS-1N qui sert de référence aux autres appareils photo professionnels en matière d'étanchéité.


ACCESSOIRES

Deux nouveaux accessoires accompagnent le reflex numérique EOS 5D Mark III, à savoir le transmetteur sans fil WFT-E7 (avec module Bluetooth et taux de transfert très rapides) et l'unité GPS GP-E2.


Transmetteur sans fil WFT-E7

L'unité Wi-Fi WFT-E7 fonctionne comme sur les modèles précédents (WFT-E2 II et WFT-E5 par exemple) mais, à la différence des unités Wi-Fi précédentes, elle est d'une conception universelle qui lui permettra d'être également utilisable sur les futurs modèles EOS. à l'instar du transmetteur WFT-E6 sur l'EOS-1D X, le transmetteur sans fil WFT-E7 présente deux grandes nouveautés, dont tout d'abord un module Bluetooth intégré, qui permet une communication directe avec les périphériques GPS Bluetooth et donc la géolocalisation des photos dans les données EXIF pendant la prise de vue. Il s'agit d'un module v2.1+EDR conforme aux normes de l'industrie. La seconde nouveauté est la compatibilité 802.11n, qui offre des taux de transfert très rapides et la possibilité de profiter des points d'accès et routeurs sans fil de dernière génération.

 

Le transmetteur sans fil WFT-E7 s'insère à la partie inférieure de l'appareil photo reflex numérique EOS 5D Mark III et sera compatible avec la prochaine génération d'appareils photo EOS.

Comme l'unité WFT-E6 de l'EOS-1D X, l'unité WFT-E7 permet à l'EOS 5D Mark III de réaliser des prises de vues synchronisées. Cela signifie qu'un appareil photo maître équipé d'une unité WFT-E7 peut contrôler jusqu'à 10 appareils photo EOS esclaves également équipés d'unités WFT compatibles. Ces appareils assujettis peuvent ainsi être déclenchés à partir de l'appareil photo principal depuis une distance maximale de 100 mètres. Vous pouvez ainsi réaliser des prises de vue d'un sujet sous différents angles simultanément. Par ailleurs, il est également possible de contrôler cette prise de vue synchronisée à l'aide des fonctions de serveur de l'unité WFT par le biais d'une connexion HTTP sur Internet.

Grâce au serveur WFT intégré à l'unité WFT-E7, l'EOS 5D Mark III se contrôle en Wi-Fi via une connexion HTTP et un navigateur Web. Cela signifie que l'affichage de l'objectif de l'appareil photo est retransmis sur le navigateur Web et que vous pouvez modifier les réglages et les fonctions de prise de vue directement depuis ce navigateur ou sur un périphérique tel qu'un smartphone, un iPhone ou un iPod touch.

Enfin, comme ce fut le cas pour la première fois avec l'unité WFT-E6, l'unité WFT-E7 vous permet d'effectuer une synchronisation entre plusieurs appareils EOS 5D Mark III. La fonction de synchronisation horaire de plusieurs appareils photo est également très pratique si vous couvrez un événement avec plusieurs appareils photo car elle vous permet ensuite d'agencer vos images selon une ligne de temps chronologique. De même, si vous travaillez avec d'autres photographes pour couvrir un événement, vous pouvez facilement le représenter sur une ligne de temps par la suite, pour le relater dans l'ordre chronologique.

Unité GPS GP-E2

 

L'unité GPS GP-E2 vous permet de géolocaliser des images à l'aide des données de localisation pouvant être stockées dans les données EXIF de chaque image.

Comme l'unité WFT-E7, l'unité GPS GP-E2 dispose d'une conception universelle qui la rend compatible avec l'EOS 5D Mark III, l'EOS-1D X et l'EOS 7D (avec une mise à niveau du firmware) ainsi qu'avec les futurs modèles EOS. Elle s'installe sur la griffe de l'appareil photo, se monte sur un support dédié ou se range dans un sac ou une poche en mode de suivi. L'unité est dotée d'une boussole électronique et d'un récepteur de signal GPS afin de permettre la géolocalisation de vos images. Ces données de géolocalisation sont stockées dans un champ dédié des données EXIF de chaque image.

L'unité GPS, alimentée par une pile AA, fonctionne même si elle n'est pas connectée à l'appareil photo. Vous pouvez donc vous en servir pour consigner régulièrement vos déplacements à des intervalles de temps prédéfinis que vous contrôlez. Les données ainsi consignées peuvent ensuite être liées à des images sur une carte superposée à l'aide de l'utilitaire logiciel Map fourni.

Comme l'unité GP-E1, l'unité GP-E2 peut servir à définir avec exactitude l'heure sur l'appareil photo à l'aide des données horaires extrêmement précises envoyées par satellite depuis une horloge atomique. Sur un appareil photo EOS-1D X, l'heure peut être définie avec une précision de +/-0,0 2 s. Sur l'EOS 5D Mark III, cette précision atteint +/-1 s.